Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Liker
À regarder plus tard
Partager
Ajouter

Maurice Meimoun , Raoul Journo, Kahlaoui Tounsi et Claude Ankryinterp

il y a 10 ans10.4K views

http://www.facebook.com/pages/Artiste-Tunisien/171852280196

Maurice MEIMOUN était né en 1929 dans une famille de musiciens de père en fils. Son père n'était autre que le célèbre Mouni Djebali qui avait découvert et mis en avant Chafia Rochdi et Hédi Jouini.

Maurice commençait sa carrière en 1952, encouragé par Hédi Jouini en chantant dans le genre libyen. En 1957 il rentre dans l'orchestre de la radio tunisienne en tant que violoniste, mais il se fera très vite remarquer en tant que compositeur avec un premier succès : «Fin Houak» interprété par Naama. La majorité des interprètes tunisiens chanteront cet illustre musicien dont on reconnaîtra à jamais sa fidélité
Il avait dédié ses chansons à toutes les vedettes de l’époque : Oulaya, Naama, Zouheira, Soulef, Youssef Temimi, Idir, Ferchichi, Afifa Jamal, Nabila, sans oublier les jeunes de la nouvelle vague : Habouba et Amina ainsi que Nabiha Karaouli. Il quittera la Tunisie en 1962 et constituera à Paris un orchestre qu'il dirigera jusqu'à sa mort. Dans les années 70, il se rendit au Etats-Unis pour mettre en avant le rayonnement de la chanson tunisienne. Il tenait toujours partout dans le monde à ce qu'on le présente sous son pseudonyme : Meïmoun El Tounsi.
Maurice Meimoun est honoré par le ministre tunisien de la culture en 1993.

Kahlaoui Tounsi, de son vrai nom Elie Touitou, est né à Tunis le 24 janvier 1932, près de Sidi Mahrez. Ayant passé toute son enfance dans le quartier populaire de Sidi Maghdoum et Bab Souika, quartier renommé pour ses activités artistiques, particuliérement pendant le mois de Ramadan.


Raoul Journo est un des ténors de la musique Judeo-arabe. Il est considéré à juste titre comme une figure de proue de la musique tunisienne grâce à une abondante production qui a grandement contribué à l’enrichissement de l’art musical tunisien aux plans tant quantitatif que qualitatif et à la diffusion de la chanson tunisienne authentique à une vaste échelle.

Il était à la fois auteur, compositeur et chanteur. Parmi ses anciennes chansons dont il composa aussi la musique, on signale entre autres Ya mahfel ritouch Khadija.Il se spécialisa dans le genre appelé taâlil, ces chants de louanges improvisés dans les cérémonies familiales (naissances, circoncision, bar mitzvot, hénnées, mariages). En matière de formes, il avait une prédilection pour les maqams(modes musicaux) dits mahayar sika, mahayar iraq, mazmoum et ardhaoui.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Maurice Meimoun , Raoul Journo, Kahlaoui Tounsi et Claude Ankryinterp
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dzxk" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus