Oh Merde

Reposter
Timothy Dhalleine

par Timothy Dhalleine

9
595 vues

5 commentaires

Dowle John
la faim est source du coeur, le coeurs peut etre objet de faim... le coeurs peux vouloir un autre coeur, c est ce que certain appelle l amour... Cela revelerai t il que l amour, ce qui nous dirige tous , ne serait qu issue de pulsion cannibaliste ?
Par Dowle JohnIl y a 7 ans
bob d
impossible selon moi. Je sais ce qu'on va me dire : "Mais bob, ça n'a aucun sens".

A premiere vue, c'est vrai, mais quand on s'y attarde, de plus ou moins pres, on voit bien que le coeur est bicephale, c'est prouvé. Or une dualité n'a pas de juste milieu, ca ne peut concorder avec la binarité de la justice reflexive, retroflexive dirai je meme, par souci de nature, faim de nature, comme dirait le poete Michel Fleury

je pense que nous prenons le sujet par un mauvais bout. Que doit on penser de la faim et du coeur comparés?
Par bob dIl y a 7 ans
Dowle John
Si est impossible de ce focaliser sur ces trois voix sous pêine de connaitre une verite si troublante qu elle nous pousserait vers une folie. Je pense que la voix sucichoisis sera la voix que notre coeur aura choisis pour nous... Un choix naturel et caché au yeux de notre cerveau...

Devant ce type de choix, La richesse du coeur semble plus importante que celle de l esprit. Un monde sans reflexion serait t il donc un monde au loi regit par les choix du coeur ?
Par Dowle JohnIl y a 7 ans
bob d
forcement john, la reponse est un peu en nous, car la faim justifie les moyens. Maintenant chaque individu possede en lui un morceau de le clé qui ouvre le portail de la richesse socio-culturelle, et ce genre de discussion aide à y tendre en "plus - l'infini"

Personnellement je ne dois pas contenir en moi une quantité suffisante de reponse, car je n'ai pu voir ce metrage dans son integralité, la virulence de son contenu m'a parfois violemment heurté, et je ne me suis pas vraiment senti "homme" au point d'affronter cette avalanche de vérité

ce monde est dur et parfois on s'y perd, je me demande sur quoi devon nous nous recentrer dans le cas echeant, sur le fond? sur la forme? ou sur la faim?
Par bob dIl y a 7 ans
Dowle John
Oh merde, appliqué dans un panel de situation aussi different les uns des autres mais pourtant reunis sous la grande famille d un "Oh merde, qu est ce que ce monde?" un " Oh merde est ce moi ou vous qui n est a ca place qu ailleurs?" Un film qui n a pour seul defaut que de nous laisser un peu sur notre faim, aucune reponse! la reponse doit etre au fond de nous certainement...
Par Dowle JohnIl y a 7 ans