Advertising Console

    Sadr City: civils massacrés par centaines

    Reposter
    LubnanResistance2006

    par LubnanResistance2006

    56
    753 vues
    Basé à Sao Paulo au Brésil, Pepe Escobar, analyste pour The Real News, écrit pour le "Asia Times Online"
    TRADUCTION:
    "Nouvelle stratégie pour combattre la résistance: enmurer une section de la ville et la bombarder."
    "Cela fait cinq ans que Bush proclame "Mission Accomplie" en Irak, maintenant regardez bien ces images, elles sont choquantes. Vous ne les verrez pas sur les réseaux de médias occidentaux. Et il n'y a rien d'accompli à leur sujet. Ce sont des civils, des arabes shiites, vivant dans Sadr City à Baghdad, quartier pauvre de 3 millions d'habitants. Comme l'a rapporté The Real News dans un précédent reportage, Sadr City est emmuré, transformé en Goulag et pilloné sans relâche par les bombardiers américains. Le Pentagone, et le gouvernement irakien, affirment "protéger la Zone Verte" en attaquant Sadr City.
    400 personnes ont été tués en avril à Sadr City uniquement.
    Ce carnage est le résultat direct de la récente tournée de Dick Cheney au moyen-orient, Irak inclus. Ce carnage est le résultat direct de la stratégie du Gen. Petraeus. Ce sont les victimes de la bataille politique entre le gouvernement Al-Maliki de Baghdad, appuyé par la famille Al-Hakim et les USA, contre Muqtada al-Sadr, dont ils ont peur qu'il gagne les élections d'octobre, car bien sûr il est immensément populaire. Et dans un contexte plus large, ces morts sont un exemple de la façon dont la machine sophistiquée du Pentagone compte affronter la "problématique" des ghettos urbains et pauvres à l'avenir. On les emmure, on les isole, et on les bombarde de façon démentielle. Qui se soucie des dommages collatéraux ? Ce peut-être dur à dire, mais c'est ainsi.