Advertising Console

    Squat Ch. Michels, un cas d'autogestion. Acte 2

    Reposter
    424 vues
    Le squat Charles Michels, immeuble historique (le premier en béton armé), situé près de la gare de Saint-Denis, est aujourd'hui en état de décomposition avancée. Y habitent 72 familles, près de 300 personnes en tout, dont beaucoup d'enfants.
    En cet hiver 2006 rigoureux, les résidents, confrontés à des coupures d'électricité et des fuites d'eau gravissimes et coûteuses, s'auto-organisent et obtiennent du conseil municipal, après un an de négociation, la réhabiliattion de l'immeuble en logement-passerelle pour personnes en difficulté et la transformation des squatteurs en locataires en titre...

    Acte 2/Visite au squat: petit état des lieux... deux ans avant l'incendie.