Une découverte qui remet en cause le darwinisme! Partie 1

Jay

par Jay

48
32 972 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Homo sapiens - une nouvelle histoire de l'homme (Partie 1/4)
Documentaire de Thomas Johnson diffusé par la chaîne de télévision Arte le 29 octobre 2005.

Homo sapiens - une nouvelle histoire de l'homme reprend des thèses d'Anne Dambricourt Malassé, paléo-anthropologue française du CNRS. Ses thèses mettent en avant le rôle des processus génétiques contraints comme moteur principal de l'évolution. La sélection naturelle et l'adaptation au milieu ne détiendraient plus le rôle exclusif.
Les arguments employés reposent aussi bien sur l'embryologie que sur l'étude des fossiles.

Ce nouveau regard permettrait d'introduire la science des systèmes complexes en paléontologie ainsi que la théorie du chaos déterministe qui ne correspond plus à l'approche néo-darwinienne.
Ainsi, notre évolution ne serait plus déterminée principalement par la sélection naturelle mais serait inscrite dans nos gènes et ce depuis le début de l'humanité.

En savoir plus:
http://www.arte.tv/fr/recherche/1007722.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Dambricourt_Malassé

Partie II : http://www.dailymotion.com/jay/video/x55h7v_homo-sapiens-une-nouvelle-histoire_tech
Partie III : http://www.dailymotion.com/jay/video/x55h81_homo-sapiens-partie-3_tech
Partie IV : http://www.dailymotion.com/video/x55ham_homo-sapiens-partie-4_tech

64 commentaires

il n'y a rien à faire pour les illuminés de la darwinite aigue... sauf à les laisser rêver à leurs millions de mutants ratés errants dans la nature dans l'attente du super mutant véritable messie du règne animal qui sauvera l'espèce en se tapant tout ce qui bouge autour de lui... de peur de se rater une femelle de son espèce ! ouaf, ouaf, ouaf ! merci docteur darwin pour tes bonnes blagues ! l'avenir appartient à mme dambricourt malassé (collègue de mr yves coppens) qui ne manquera pas avec ses idées novatrices de casser les couilles des derniers vieux singes darwiniens...
Par hissen bennen il y a 4 ans
la_ilah : la pression évolutive intérieure ? en fait, le mécanisme de l'évolution est en partie à l'intérieur de la cellule ; l'eau stocke l'information du corps pour l'émettre au système cybernétique (partie extérieure du mécanisme de l'évolution) et récupère l'information retravaillée par le système pour modifier son "patron" d'évolution ; ce système cybernétique se nourrit de toutes les informations récupérées et envoyées par l'ensemble des individus de l'espèce ; c'est lui qui définit, perfectionne, adapte ou fait évoluer le patron sur lequel l'espèce se modèle
Par hissen bennen il y a 4 ans
je suis d'accord avec yapludelai
Par Fab il y a 4 ans
je trouve sa pathétique comme logique :
c'est comme si on disait wwaaa ils ont encore des poils cela signifie qu'ils n'ont pas inventé les vêtements

pour moi le moteur du changement de forme d'une espêce vient effectivement des cellules mais (cela ne va pas a l'encontre de la théorie de darwin) comme il le pense le moteur est la survie
dans le cas de l'homme il semble même être l'évolution dans son sens 1er le passage a1 vers a2
Par qsq qsqdqd il y a 4 ans
ben y disen ca pack aparmen c la fléxion de los don y parlen ki influence tou le reste
Par paul il y a 4 ans