Advertising Console

    Saîda Kada : Comment NPNS est sur le devant de la scéne ?

    Repost
    MarwanAndCo

    par MarwanAndCo

    0
    1 945 vues
    "Les musulmanes peuvent-elles être féministes ?"
    C'est la 4ème vidéo issue de mes recherches sur des éléments de débats en rapport avec la loi sur la laïcité.

    Depuis quelques années, l’association « Ni putes, ni soumise » est en 1ère place sur les questions de la femmes dans les banlieue, mais, quelle fut la stratégie de cette association pour se retrouver sur le devant de la scène de ce type de revendications ? Et n’est on pas en train d’imposer une norme de la féminité à travers ce mouvement ? Ce sont à ces questions que tente de répondre Saida Kada, présidente de « Femmes musulmanes engagées »

    En conclusion de ces 4 vidéos, il en ressort que cette loi en nous focalisant sur le voile nous masque de façon évidente des réalités sociales, à savoir que l’école, intellectuellement dépérie (Niveau orthographique sans cesse en baisse), que la France connaît un autre gros problème, celui de l’homophonie (Un maghrébin à 6x moins de chance de trouver un emploi, source : IPSOS). Même ceux qui la défendent, et plus précisément, les associations, doivent reconnaître que s’obstiner à nous vendre ce modèle est paradoxal, en effet, l’on tente de convertir des femmes qui sont déjà féministes en leur imposant un modèle très dégradant pour la femme donc tout sauf féministe et mettant sous silence le vrai problème des femmes, à savoir, les discriminations à l’embauche et le salaire des femmes inférieur à 30 % par rapport à celui des hommes. Mais face à ces incohérences, nous, musulmans nous devons être fort et nous devons savoir réagir !
    Source : www.Oumma.Com