Advertising Console

    johnny hallyday La fille aux cheveux clairs 1971

    Repost
    J-R

    par J-R

    223
    12 884 vues
    E. Vartan P. Labro (1970)
    De la fenêtre de mon train
    Un soir j'ai vu une fille
    Qui avait les cheveux si clairs
    Que j'ai cru un instant rêver

    Nous étions à la fin du jour
    Et j'avais longtemps, longtemps voyagé
    J'avais des cendres dans la bouche
    Et je me sentais fatigué

    Mais les cheveux de cette fille
    Si blonds, si clairs, si transparents
    Me redonnèrent cette fraîcheur
    Que connaissent seuls les enfants

    Elle n'attendait rien ni personne
    Je suis descendu sur le quai
    Elle m'a fait visiter sa ville
    Et marcher dans des champs de blé

    Près d'un fleuve sauvage et rapide
    Nous avons ensemble dormi
    Et je crois bien l'avoir aimée
    Au bout de la première nuit

    Si vous prenez parfois le train
    Surveillez les quais désertés
    Quelque part il y a cette fille
    Elle ressemble à l'été

    Elle n'attendra rien ni personne
    Mais ne lui parlez pas de moi
    Car je l'ai quittée un matin
    Je me demande encore pourquoi

    C'était une fille aux yeux clairs
    Je veux conserver son image
    Je voudrais repousser l'hiver
    Mais le temps tuera son visage

    Je voudrais repousser l'hiver
    Mais le temps tuera son visage