Advertising Console

    MC SOLAAR - DIEU AIT SON AME

    Repost
    Jtedirais Pas

    par Jtedirais Pas

    51
    2 052 vues
    Lorsque la vie a quitté ton corps
    Tu quittas la Vallée de l'Ombre de la Mort
    Des gens cotisent pour ta pierre tombale
    Pendant que je secrète des perles lacrymales
    La vie est une loterie,
    Même si tu gagnes au final tu perds la vie
    Un ou une de perdu, dix de retrouvés
    Mais quand c'est un être cher, longtemps on peut chercher
    On dit que rien ne se perd, tout ce récupère
    Mais tu es déjà retourné poussière
    Des larmes humectent le costume
    Que je porte pour toi à titre posthume
    Il y a du monde autour de toi,
    Des amis, tes amis qui tous prient pour toi
    Je me sens seul tu dois l'être aussi,
    Dans cette vie située après la vie
    Le 16 mars 92 un homme est mort,
    Dieu ait son âme ses vers sont pour son corps

    L'argent n'a pas d'odeur, depuis que je le sais
    Il fait marcher le monde et, le monde sent mauvais
    En classe de terminale, c'est classé et terminé
    L'éducation d'Elise vers la tune est axée,
    Elle espère de belles pierres et de belles matières,
    Ira chez le notaire avec un milliardaire,
    Elle voulait être une star mais ne fut que starlette,
    Dramatique était son art, mais elle fit du topless
    Son corps est coté, son esprit ôté
    Les plombs ont sauté,
    Pourtant qu'elle beauté,
    Son strip-tease paie le loyer,
    Un type tease pour noyer son blues
    Il l'attire dans sa tire, la tire puis lui tire dans le dos
    Sa pierre tombale est un joyau
    Tout comme était son corps et sa chevelure d'or
    Dieu ait son âme ces vers son pour son corps

    Et quand la mort touche une demoiselle
    On s'aperçoit qu'au final elle était belle
    Sais-tu que ton acte n'était pas du courage,
    Hara-kiri au gaz pour un long voyage
    Mes nuits sont agitées,
    Je n'ai pas senti ton malaise, tes jeux de maux camouflés
    Tu valais bien plus que ce tocard,
    Ce pseudo Casanova de merde, ce célibatard
    Tu le quittes mais tu nous quittes aussi,
    Dieu ait ton âme. Et le Diable cet abruti