Advertising Console

    Al "Tootie" Heath - Nils Lan Doky - Pierre Boussaguet

    Reposter
    Le Duc des Lombards

    par Le Duc des Lombards

    115
    2 874 vues
    Des trois légendaires frères Heath, Percy le contrebassiste et Jimmy le saxophoniste, Albert le batteur est le plus jeune. Ayant débuté discographiquement parlant avec John Coltrane, Al « Tootie » Heath fut le compagnon de route de magnifiques aventures auprès de JJ Johnson, Cedar Walton, Bobby Timmons, Dexter Gordon. On l’a très souvent entendu auprès d’Herbie Hancock, de Yusef Lateef et bien évidemment avec les Heath Brothers. Un jeu tout en nuances, en couleurs et un tempo sans faille.
    Le seul instrument inventé par le jazz, si l’on exclue le banjo qui trouve ses racines en Afrique, est sans aucun doute la batterie, l’invention d’un homme orchestre pour tout vous dire, un homme de cirque. La batterie réunie les éléments des percussions d’une fanfare, la grosse caisse, la caisse claire, les cymbales, etc. La batterie est le cœur d’un orchestre de jazz. C’est elle avant tout autre instrument qui génère le beat, le tempo, le swing. Voilà pourquoi après Daniel Humair, Christian Vander, Bobby Durham et avant Pete La Rocca annoncé prochainement, les plus grands batteurs du monde sont toujours les bienvenus au Duc des Lombards.