Advertising Console

    Cheikh Rédouane (2)

    Repost
    nono

    par nono

    207
    3 509 vues
    ....Suite Cheikh Rédouane Bensari.
    A douze ans, il est capable de jouer tous les instruments et devient un membre a part entière au sein de l'orchestre de son père. Redouane ravissait son auditoire a chacune de ses sorties.
    En 1932, Redouane participa aux cote de son père au Congres de la Musique arabe ou ils reçurent un accueil triomphal de la part de l'audience présente
    En 1958, Redouane abandonna tout, s'en alla discrètement au Maroc les mains vides.
    Au cours de son exil au Maroc, Redouane n'a pas eu une vie facile, bien au contraire. Cependant, avenant et poli, il était toujours pret a rendre service lorsqu'il était sollicite par les musiciens lui rendant visite, tout en joignant l'acte a la parole et prenant son luth pour expliquer comment cette Touchia, ce M'cedder, ou autre, doivent être joues. Ceux qui l'ont approche en sont revenus eblouis. Lorsque Redouane interprétait une partie d'une composition musicale, il laissait voir l'intensité de ses sentiments, et, en même temps, la succession de ses mouvements fluides, légers, presque ondoyants, on sentait la douceur des mélodies suavement exécutées.
    Le Vendredi 25 juillet 2002, la triste nouvelle tomba. Le grand Cheikh Redouane n'etait plus de ce monde. Un monde qu'il a certainement juge ingrat et cruel, quoiqu'il ne l'avait jamais avoue tellement son sens de la dignité était profond. Aujourd'hui, il repose dans sa tombe a Casablanca dans un pays ou il s'était exile pour passer la moitie de ses 88 annees d'existence.