5ans après la fermeture du centre de Sangatte

Terre-derrance
9
2 980 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le très controversé centre d’accueil de Sangatte, près de Calais, a fermé ses portes en novembre 2002. Une décision prise par le ministre de l’intérieur de l’époque, M. Nicolas Sarkozy, démagogique, parfaitement inefficace, mais surtout désastreuse pour les milliers d’Afghans, de Soudanais, d’Irakiens, Palestiniens, Somaliens, Érythréens, etc. qui continuent de fuir la guerre, l’oppression. Ceux qui se pressent à Calais, dans toute la région Nord Pas-de-Calais, et désormais sur tout le littoral nord européen, veulent rejoindre l’Angleterre, son marché du travail et sa politique d’immigration réputés libéraux. Ici, sans législation ni structure d’accueil adaptées, ils se voient condamnés non seulement à la clandestinité, mais aussi à la misère et à l’humiliation privé de toute dignité. Malgré l’aide d’urgence de quelques associations, hommes, femmes et enfants dorment dehors, ou dans des squats sordides où ils ne peuvent ni se chauffer, ni se soigner, ni même se laver. Ces "clandestins", que par un étonnant phénomène d’inversion nous ne considérons pas comme des personnes en danger qui sollicitent notre protection, mais comme une menace dont il faudrait se protéger, sont sans cesse harcelés, traqués, maltraités par les forces de l'ordre Française (Gazage, interpellations musclées, destruction de biens personnel, etc ...) : aujourd’hui, à Calais et ses alentours, c’est à dire sur le pas de notre porte, les Droits de l’Homme et la dignité humaine sont bafoués à chaque instant !!!

1 commentaire

La France est un beau pays, ne laissons pas les hommes politiques et les multinationales détruire nos libertés et nos droits !
Par TheMalsa il y a 6 ans