Advertising Console

    Caroline Fourest aux 25 ans d'HES

    Repost
    HES Socialistes LGBT

    par HES Socialistes LGBT

    62
    3 042 vues
    Intervention de Caroline Fourest (Prochoix), aux 25 ans d'HES (Homosexualités et Socialisme) qui ont été célébrés le 22 mars 2008 à Paris.

    « Gilles m'a invitée au titre de la revue Prochoix. Donc pour ceux qui ne la connaissent pas, je vais vous la présenter très rapidement. Prochoix a passé le cap de ses 10 ans l'an dernier. On s'est créés en 1997 dans l'idée d'articuler les combats, et la réflexion à la fois féministe d'un coté, gaie et lesbienne de l'autre, mais aussi antifasciste, mais aussi antiraciste, dans l'optique de déconstruire toutes sortes d'idéologies, dogmatiques, racistes, essentialistes. Et notre coeur de métier, notre cible préférée, reste définitivement l'intégrisme religieux sous toutes ses formes. Donc on a un peu de travail, comme vous l'imaginez. En 1997, ce qui était notre principal objet d'étude et de préoccupation, c'était beaucoup l'intégrisme catholique. L'intégrisme catholique anti-avortement, et aussi bien entendu anti-pacs. Et donc nous sommes rentrés dans le débat sur le pacs par ce biais là. On avait beaucoup à faire à l'époque avec l'étude des manifestations anti-pacs, des mouvements comme l'alliance pour les droits de la vie.

    « C'est peut être des choses que certains, ici, n'ont pas connu, mais il faut savoir que pendant les débats à l'Assemblée sur le pacs, pendant que des députés, à l'intérieur de l'hémicycle, tenaient des propos homophobes, toute une campagne était orchestrée à l'extérieur par certains, notamment par notre ministre actuelle du logement, madame Christine Boutin, qui à l'époque, entre deux séances parlementaires où elle brandissait tantôt la Bible contre le pacs, tantôt faisait un discours de 5 heures avec des relents d'homophobie, allait prier à Sainte-Clotilde, juste en face de l'Assemblée nationale, pour l'âme de Jean-Pierre Michel et de Patrick Bloche, qui fort heureusement s'en sont visiblement tout à fait remis...