Advertising Console

    CIVB vin wine

    Repost
    VININEWS.COM

    par VININEWS.COM

    22
    141 vues
    « Trop c’est trop ! » Face à des lenteurs administratives inextricables, une attitude des pouvoirs publics jugée « démagogique », l’inertie de quelques instances viticoles et « la lâcheté, l’irresponsabilité d’une petite partie de la viticulture girondine » - qui saborde depuis 24 mois tout effort du CIVB - son Président, Christian Delpeuch, jette l’éponge dès la fin de son mandat. Les réformes profondes insufflées par la feuille de route finiront-elles par avortées ? Le point avec Christian Delpeuch.