Advertising Console

    FN - Mr. Aliot à Perpignan - Triangulaire Roussillon

    Reposter
    xxx000xxx

    par xxx000xxx

    551
    471 vues

    3 commentaires

    xxx000xxx
    Hommage au dernier « poilu », mercredi 12 mars 2008.
    Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

    Jean-Marie Le Pen et le Front National s’associent au président de la République lorsqu’il exprime, avec les mots qui conviennent, « la profonde émotion et l'infinie tristesse de l'ensemble de la nation » devant la mort du dernier « poilu » Lazare Ponticelli.

    Et ils se félicitent de l’hommage national qui sera rendu à l'ensemble des combattants de la Grande Guerre.

    Leur exemple doit nous rappeler que la patrie française a toujours besoin d’être défendue, aujourd’hui face aux torrents migratoires, au rouleau compresseur de l’Europe antinationale, et à la décadence généralisée. La France a plus que jamais besoin de jeunes gens qui, sans avoir à prendre les armes, doivent avoir le même courage que leurs aïeux pour défendre la souveraineté, l’indépendance et la vie de leur pays.
    Par xxx000xxxIl y a 8 ans
    xxx000xxx
    Alain GRIOTTERAY apporte son soutien à Louis ALIOT, lundi 18 février 2008.
    Communiqué d’Alain Griotteray

    Alain Griotteray, parce qu'il se fait une certaine idée de la France et de l’Europe apporte son soutien à Louis ALIOT, candidat tête de liste à la mairie de Perpignan.

    Contrairement au maire de Perpignan qui se considère comme « l’homme le plus à gauche du département » et qui vante son passé « trotskyste », la droite se doit d'apporter ses suffrages à un candidat dont les convictions répondent à la volonté de rénovation nationale exprimée par les Français et les Perpignanais.

    A Perpignan, les électeurs de droite ne peuvent que souhaiter être représentés à la mairie par un élu, ardent défenseur de l'Europe des patries et des valeurs traditionnelles et républicaines qui ont fondé la France.
    Par xxx000xxxIl y a 8 ans
    xxx000xxx
    ALAIN GRIOTTERAY en quelques mots :
    * Grand Officier de la légion d'Honneur ; Croix de guerre avec palmes ; Médaillé de la Résistance ; « Le plus indépendant des gaullistes et le plus gaulliste des indépendants. »
    * Chef de réseau de la France Combattante / 1940-1945
    * 1946 - 1958 Rappelé en activité en Indochine et au Maroc
    * 1959 - 1965 Conseiller Municipal et Rapporteur Général du budget de la ville de Paris (RPF)
    * 1967 - 1973 Député du val de marne (PR)
    * 1973 - 1986 Vice président de la Région Ile de France délégué aux finances et membre du Conseil Economique jusqu'en 1983
    * 1986 - 2000 Député du Val de marne (PR)
    * 1973 - 2002 Maire de Charenton le Pont (UDF)
    Par xxx000xxxIl y a 8 ans