SKINHEAD ou la contreverse ?

Découvrir le nouveau player
Frédéric BÂ
120
5 571 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
En 1969, un véritable raz-de-marée skinhead envahit le Royaume Uni. Cette contre-culture devient soudain très à la mode et unit les jeunes des quartiers ouvriers, tant blancs que noirs. Les skinheads écoutent de la soul, du rythm'n'blues (des labels Stax, Motown ou encore Chess records), du mod's beat (soul-rock britannique des Who et autres Kinks ou Small Faces), mais surtout du ska, du rocksteady et du reggae avec des artistes noirs venus des Caraïbes tels Simaryp, Laurel Aitken, Desmond Dekker et même les Skatalites, les Upsetters, Jimmy Cliff ou Bob Marley, les Wailers... Le reggae et le rocksteady, bien plus que le ska presque passé de mode en 1969, apparaissent comme le son skinhead par excellence. Pour les puristes, on parle alors , de reggae one drop ou encore d'early reggae, un terme sera d'ailleurs donné au début des années 80 pour qualifier le son des années 69-71 : le skinhead reggae . Dans la tradition modernistes, les skinheads aiment danser. Ils rivalisent de pas de danse compliqués pour frimer lors des discoes, l'équivalent des boums françaises. Les chansons parlent de leur vie quotidienne : émeutes, difficultés de la condition ouvrière, problèmes de tous les jours, contestation sociale, mais aussi sexe, danse et football. Les principales maisons de disques éditrices de ska et de skinhead reggae au Royaume Uni sont Trojan Records et Pama Records. Le logo Trojan (un casque de guerrier troyen) a été repris par la suite pour désigner les skinheads originels (spirit of 69). Les filles sont appelées skinhead girls plutôt que birds ou birdies (terme péjoratif équivalent du français "nana ou gonzesse").

13 commentaires

Oui bon donc tout le monde à raison :p
Par l0b0t0mie_la_vraie il y a 6 ans
awaaaa it comes from jamaica !!!!
avec les immigrés jamaïcains en angleterre... bref
Par bilabong il y a 6 ans
Le skinhead et le melange de deux cultures le bootboy anglais et le rude boy antillais.la fusion se fait en 1969...
Par bastloid il y a 6 ans
Kolika> Non le skinhead ne vient pas de la jamaique, c'est bien les anglais qui ont lancé le mouvement... ils sont juste fascinés par la culture jamaicaine.
Par l0b0t0mie_la_vraie il y a 6 ans
ca alors on se gourre completement de sens quand on parle de skinhead ...
J'ai appris qqchose thanks ^^
Par dailymotioneed il y a 6 ans
Voir plus de commentaires