Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

#GPFFTRI - Résumé de la 3ème étape - Gray

il y a 2 ans2.5K views

Chez les Hommes
St Raphaël Triathlon prend un accessit, Poissy Triathlon se maintient en tête du classement général

Saint Raphaël triathlon a remporté aujourd’hui la troisième manche du Grand Prix de Triathlon pour la recherche sur le cancer, le Championnat de France des clubs de 1ère Division à Gray. Le club varois a réalisé une excellente opération en remontant en quatrième position du général mené par Poissy Triathlon, Saint Jean de Monts Vendée Triathlon et l'EC Sartrouville. Raoul Shaw (Poissy Triathlon) a lui enlevé le premier Grand Prix de sa carrière.

Les cartes sont redistribuées sur le circuit de 1ère Division de Triathlon. Année olympique, blessures, absences, les causes sont nombreuses mais elles ont favorisé bon nombre d’équipes et le compte de certains athlètes. Premier d’entre eux, Raoul SHAW. Souvent placé, animateur régulier des Grand Prix, le pisciacais n’avait jamais été récompensé jusqu’à aujourd’hui. Sorti de l’eau en tête avec Andrey BRUKHANKOV (TCG 79 Parthenay), il n’était plus revu pour enfin lever les bras. « Nous avons fait la cassure à la fin de la natation et nous avons bien collaboré en vélo. C’est de bon augure car nous n’avions pas nos trois favoris. Deux sont en Allemagne sur la WTS et Dorian (CONINX) est à Font Romeu » assurait-il. Poissy se classait neuvième de la manche en marquant neuf petits points et se retrouvait donc à égalité avec St Jean de Monts Vendée Triathlon au général.

Perdant une nouvelle fois ce week-end, l’EC Sartrouville se retrouve en troisième position du général, à trois points des deux leaders. « Raphaël MONTOYA a fait une bonne course (quatrième ndlr). Nous n’étions pas ridicules mais il aurait fallu un troisième homme bien placé. Ca va faire mal au général» expliquait, lucide, Frédéric BELAUBRE.

Grand gagnant du week-end, St Raphaël Triathlon s’est retrouvé propulsé au pied du podium avec sa victoire à Gray. « Sur ce genre de parcours nous savions qu’il était difficile de revoir deux hommes isolés, ils roulaient plus régulièrement et on courait du coup pour la troisième place » analysait Aurélien LEBRUN. Ravis, les Varois peuvent maintenant rêver au podium. « A Quiberon ce sera peut être le même schéma, juste après les JO. »
Chez les Femmes
L’ECA Chaumont Triathlon l’emporte, Poissy Triathlon conforte

L’ECA Chaumont Triathlon a remporté aujourd’hui la troisième étape du Championnat de France des clubs de 1ère Division à Gray et la victoire individuelle avec l’australienne Sophie MALOWIECHI. Troisième de l'étape, Poissy Triathlon garde sa place de leader. L’équipe de Gray, qui courrait à domicile, termine au pied du podium et se classe 3ème au classement général.

« J’espère que l’on va enfin monter sur cette satanée boite ! » Julie NIVOIX y croit et le Tri Val de Gray en est peut-être tout proche. Troisième du général à l’issue de cette troisième manche, les Grayloises se sont battues comme des lionnes pour accrocher une nouvelle quatrième place, à domicile et malgré l’absence de leurs leaders. « Le but dans les clubs est de montrer qu’il y a aussi une base et que l’on peut se débrouiller sans nos têtes d’affiche » expliquait Julie NIVOIX, à l’issue de la course.

Largement en tête depuis le début de la saison, les pisciacaises ont également dû faire sans leurs têtes d’affiche. Après une natation et un vélo groupés, Sandra DODET prenait le large en début de course à pied avec Sophie MALOWIECHI (ECA Chaumont). Elles n’étaient plus reprises et cette dernière imposait sa pointe de vitesse dans le dernier kilomètre. « Elle est partie très vite à T2. Je sais que c’est une très bonne coureuse. J’essayais de me cacher. Elle a mieux tenu que moi » confirmait Sandra DODET. Grâce au gros retour de Léonie PERIAULT sur la partie pédestre, Poissy Triathlon pouvait marquer ses seize points et conforter son leadership.

Bien placé avec Julie DERRON et Olivia MATHIAS, l’ECA Chaumont enlevait la manche et revenait donc dans la course, au pied du podium. En dehors du titre qui ne devrait pas échapper à Poissy Triathlon, les positions suivantes ne sont pas figées et comme chez les hommes, l’étape de Quiberon devrait tenir toutes ses promesses.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

#GPFFTRI - Résumé de la 3ème étape - Gray
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x4kbfmy" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus