Paule Champetier de Ribes | L'innovation

525 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Passionnante démonstration du potentiel d’une entreprise novatrice dans le domaine du développement durable. Tous les ingrédients d’une gestion optimale des ressources tel que l’eau et l’air sont présents dans ce procédé. Déjà opérationnel en France et à l’étranger, le centre de Paris serait une superbe vitrine de cet éco quartier avec son jardin “dépolluant”.
Que signifie une ville renaturée, c’est une ville qui boucle ses cycles écologiques en respectant cinq grands principes:

Principes de traitement-Principes paysager-Principe de biodiversité-Principes économiques-Principe de gestion.

Les premières sources de pollution pour les Halles sont : les nombreux métros et RER situés sous le forum des halles. Il s’avère que pour les particules et poussières, les taux relevés dans le métro sont plus élevés qu’ à l’extérieur. Un rapport de la RATP indique que la teneur en particules dans les souterrains du métro sont jusqu’à 4 fois plus élevés qu’en proximité extérieure.

A l’extérieur Air Parif nous indique que du 26/2 au 28/2 il y a eu 6 dépassements de la valeur limite des particules.

Les jardins filtrants traitent ce type de polluant. En augmentant la production d’oxygène et la diminution du taux de CO2 par photosynthèse, les végétaux réduisent la pollution atmosphérique.

Par exemple, un jardin filtrant dans la partie des serres permettrait de traiter les gaz à effet de serre émanant du parking souterrain au lieu de les rejeter au niveau de la rue.

Un superbe projet , qui, j’en suis sure , donnera au mot “rénovation” tout son sens.

0 commentaire