Advertising Console

    Le Polisario se déchire +100 personnes ont fui Tindouf

    Repost
    OUJDIA51

    par OUJDIA51

    40
    4 396 vues
    238 Sahraouis fuient l’enfer polisarien
    Les 238 personnes, soit un record dans l'histoire des ralliements, sont entrées au Maroc par le poste-frontière de Bir Guendouz, point le plus proche des frontières algériennes. Auparavant, elles avaient chargé quelques personnes de se déplacer en Mauritanie pour avertir l'ambassade marocaine de leur retour imminent et préparer ce dernier. Selon des sources informées, ces groupes de ralliés ont été pris en charge, dès samedi dernier, par les services sociaux des Forces armées royales (FAR) qui ont pris toutes les mesures nécessaires pour réunir les conditions optimales d'un bon séjour en faveur, notamment, des femmes, des vieillards et des enfants. Les ralliés devront encore passer quelques jours dans cette zone le temps que soient terminées les procédures administratives d'usage. Selon des sources informées, ils pourront, par la suite, rejoindre les villes de leur choix. Plus encore, des mesures d'accompagnement sont prévues pour ceux qui en auront besoin en matière d’accès au logement.
    L'une des grandes surprises de ce ralliement en masse fait le bonheur de Mohamed Loulid, un ex-rallié en 1990 et membre de l'ASM. Faisant partie des membres de cette ONG qui s'étaient déplacés à Bir Guendouz, il a pu renouer avec une grande partie de sa famille qu'il n'a pas revue depuis près de 17 ans : sa mère, ses deux oncles paternels et ses trois tantes maternelles. Le Polisario n'a pas réagi à ce ralliement massif. Moutus et bouche cousue chez les séparatistes dont la propagande s'échine, ces derniers jours, à convaincre la communauté internationale du "sérieux" des festivités de Tifarity auxquelles prennent part Ali Salem Tamek et son épouse, entre autres invités de marque du Polisario.