Ozark Henry * Indian Summer *

Découvrir le nouveau player
musiclover4
1,1K
7 887 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
"The sailor not the see" 2004

Chanteur belge,
Ozark comme la chaîne de montagne de l’Arkansas, Henry comme le personnage principal de « Junkie » de William S. Burroughs. Né à Courtrai (Belgique), le 29 avril 1970, Piet Hendrik Florent Goddaer, dit Ozark Henry, "tombe" très vite dans le monde de la musique. Fils du compositeur classique Norbert Goddaer, il fut encouragé par ce dernier à apprendre la musique. Il commence à jouer du piano et du saxophone à l'âge de 6 ans à l'école de musique de Courtrai. La plus grande originalité d'Ozark Henry lui vient de sa voix qui donne une dimension très particulière à ses chansons.

Pour son album « The Sailor not the Sea », Piet qui fut aussi artiste peintre, part de l'image romantique d'une femme face à la mer, le soleil d’été sur sa peau. Seul celui qui saurait que le mari de cette femme a disparu en mer, comprendrait ce qu’elle scrute réellement du regard : le marin et non la mer.

--

All possible details
mirror all that we put up with
to be safe from harm
A blood red sky-contrails
every motive I supply
to dance away the sight

Indian Summer
Opiate company
As bare as truth can be
without apologies
I feel the summer
The humming I inhere in
Indian Summer
There's no apology

where a Fantom piano plays- Satie
Would that be the house
where I was born
Run-down and bleached
where the history weighs- on me
Lift me up into your arms
before I pack to leave

Indian Summer
Opiate company
As bare as truth can be
without apologies
I feel the summer
The humming I inhere in
Indian Summer
has no apology

1 commentaire

vive la Belgique pour ces bières et ces meilleurs groupes du monde
Par Hugues Courtoy il y a 7 ans