Daniel Perducat, Maire d'Eymoutiers

698 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
« Nous sommes scandalisés par l'obligation qui est faite aux communes de financer l'école privée, par les suppressions massives de postes d'enseignants, par celle annoncée de la carte scolaire et par la déclaration du Président Sarkozy(1) à propos du rôle des instituteurs. L'école de la République est vraiment en danger, il est nécessaire de se mobiliser ».

L'école d'Eymoutiers : une bataille de chaque jour...
(...)Malgré tous ces efforts, la situation de l'école est fragile et fréquemment remise en cause par l'Académie. Daniel Perducat, maire de la commune, le regrette et refuse cette logique de fermetures. « Nous ne comptons pas les actions que nous avons menées ces dernières années pour faire face aux menaces de fermetures régulièrement présentées. Nous avons par exemple symboliquement fermé l'école. » Il s'inquiète de la situation des écoles « de la République », mais aussi, plus largement des services publics en milieu rural.
> Voir le débat intégral: http://www.activeprod.net/ecoleproximite/
> télécharger la synthèse:
http://ecoledeproximite.lautre.net/Synth29janv08.pdf
> télécharger la présentation écrite du débat : http://ecoledeproximite.lautre.net/29anv08.pdf

0 commentaire