Advertising Console

    Italia vs Gallia by pandemonio81

    Reposter
    Roma-eterna

    par Roma-eterna

    596
    1 566 vues

    33 commentaires

    pierre_jean_pierre
    meme les romains pratiquaient une forme de football

    Cela se dénommait ll'HARPASTUM.

    bref l'empire romain n'a pas tout inventé , il est en partie héritier de l'héritage grec , lui meme étant tributaire de l'héritage egyptien ect ...jusqu'a matusalem.*
    Mais est en grande partie un element civilisateur pour une grande partie de l'europe et du bassin méditerranéen ..

    * pas le joueur de football évidemment l :)
    Par pierre_jean_pierreIl y a 6 ans
    pierre_jean_pierre
    le calcio florentin (appelé calcio in costume, calcio in livrea ou calcio storico fiorentino en italien) est un sport florentin de la Renaissance qui est parfois considéré par beaucoup comme l'ancêtre du football — appelé calcio en Italie. De par ses règles, il est toutefois plus proche du rugby que du football....
    Par pierre_jean_pierreIl y a 6 ans
    Roma-eterna
    Et dire que tout part d'une simple vidéo au second degré réalisée à la va-vite par Pandemonio81 pour déconner...
    Qu'est ce que tu peux être con MrAwaking0 !!!!
    HAHAHAHAHAHAHAHHAAHAHHhahahahahahhahahahahaa.....!!!!!
    BOURRICOT !
    Par Roma-eternaIl y a 6 ans
    Roma-eterna
    Cet aspect kaléidoscopique fait à nos yeux la richesse de ce volume. Car il nous a semblé important de respecter cette pluralité d’approches. En outre, nous avons jugé qu’elles reflétaient parfaitement l’aspect dynamique des recherches en sciences humaines, dans un débat ouvert, en perpétuelle évolution. »

    Valérie Huet : Doctorat Universitaire (secteur Arts)
    Paris, France
    Formation : EPHE and EHESS

    &

    Emmanuelle VALETTE-CAGNAC : Maître de conférence en langue et littérature latines, Université Paris VII - Denis Diderot
    Anthropologie culturelle du monde antique. Lecture-écriture-oralité-bilinguisme à Rome.
    Par Roma-eternaIl y a 6 ans
    Roma-eterna
    Dans ce travail collectif, les auteurs s’attachent aux manifestations rituelles, iconographiques, culturelles au sens large de cet usage de la Grèce dans l’imaginaire romain. Les textes s’articulent autour de la religion – les cultes selon le rite grec – ;  les « images », et en particulier la question de « l’imitation » de l’art grec ; la Grèce imaginaire des Grecs de l'imperium et le jeu de miroir entre les deux cultures, qui ne cessent de se réfléchir l’une l’autre. « Spécialistes des religions, archéologues et historiens d’art, littéraires (hellénistes et latinistes) fournissent en fonction de leur domaine et de leurs outils d’analyse respectifs leur propre définition de cette "altérité incluse".
    Par Roma-eternaIl y a 6 ans
    Voir plus de commentaires