Born free - exploitation d'animaux dans les cirques

Ana

par Ana

271
9 667 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Quelques 200 cirques sillonnent la France transportant avec eux des animaux sauvages et domestiques. A ces cirques s'ajoutent des ménageries itinérantes présentant des reptiles, des requins, des otaries...

Des petites structures familiales aux grandes enseignes "entreprises", tous ces établissements ont en commun de s'enrichir en exploitant des animaux. Leur meilleur arme afin de perpétuer en toute impunité cet esclavage permanent et de cacher leurs dérapages est la "non - identification" et la fuite.

Les cirques en France (nom par enseigne)
Amar Androny Apollo Buffalo circus
Cancy Charly circus Cirque Joseph Bouglione
Cirque de Paris Cirque de France
Crone International cirque Europe
Franky Fratellini A. Fratellini A.
Fratellini Jeanne Fratellini John
Favrini Grüss Alexis Grüss Arlette
Hart Marlon et Peter Idéal Circus
International zoo circus Kerwich
Kinos Lanzac Roger Lanzac Roger
Lanzac Roger Loyal Maximum
Médrano Moreno Bormann Muller
Nouveau cirque Triomphe Olympia
Parade du cirque Phocéen
Pinder Royal Rozel
Star circus Ullman Katia Venise Vitalis
Zavatta Achille fils Zavatta A.fils
Zavatta Anthony Zavatta Céline
Zavatta Fabio Zavatta Francesco
Zavatta Louis Zavatta Luigi
Zavatta Lydia Zavatta Sébastien
Zavatta Stéphane, Stephan Zavatta Thierry
Zavatta Willie fils Zavatta Willy
Zavatta Zavattony

Dressage intensif=oppression= privation de liberté de mouvement et de vie dans son environnement naturel=domination injustifiée

67 commentaires

Pour ma part, j'vous kiffe, Le breton et le Léopard des neiges.

Vive la liberté et la justice pour tous!
GO VEGAN!

yeah man.

C'était mon mot de la fin.
Par fissomad il y a 6 ans
wahou +1
je reste sans mots!
Par BZH il y a 6 ans
hey salut hasch

j'estime pour ma part que le traitement de l'animal dans les cirques correspond pleinement à la définition de l'esclavage. On y retrouve les mêmes méthodes et outils de coercition, les mêmes restrictions à la liberté, seuls les victimes diffèrent. Il n'y a dès lors aucun mépris vis-à-vis des crimes passés, mais bien au contraire une continuation du combat des anti-esclavagistes des siècles précédents pour qu'un jour plus aucun individu, animal ou humain, ne soit victime de la domination d'un autre.
Par snow leopard il y a 6 ans
ces arguments ne changent rien au condition de détention des animaux dans les Cirques!
si les animaux sont enfermés c'est bien pour évité qu'ils ne s'échappent!NON?

-valable pour 100% des cirques français et étranger petit ou grand.
Par BZH il y a 6 ans
C'était pas la dernière chose, mais ceci est mon dernier commentaire: vos discours et vos actions, messieurs les "amis" des animaux (remarquez bien les guillemets, vous qui ne vous levez pas tous les matins pour vous occuper d'eux) sont dangereux. En effet, aujourd'hui, vous vous attaquez au cirque , mais demain, vous interdirez l'utilisation des chiens pour les aveugles. >Certains d'entre vous sont, à juste titre, révoltés par la vivisection. Mais combien seraient prêts à laisser mourir leur enfant parce qu'ils ne voudraient pas leur greffer un organe prélevé sur un cochon ? Pour moi, il faut traiter les animaux avec humanité (et croyez moi, c'est vraiment le cas dans tous les grands cirques), mais ne pas considérer les animaux comme nos égaux. Je suis désolé. Je ne peux pas, contrairement à certaines de vos associations, faire un parallèle entre le génocide d'Auschwitz, et ce qui se passe dans les abattoirs. La question du rapport de l'homme à l'animal se résume
Par Leblogtrotter il y a 6 ans
Voir plus de commentaires