Advertising Console

    LA NUIT SACREE

    Reposter
    Flach Film Production

    par Flach Film Production

    57
    6 584 vues
    Quelque part au Maroc, entre 1920 et 1950... Après avoir eu sept filles, un père sans héritier est persuadé qu'une malédiction sourde et lointaine plane sur sa famille. Pour tourner la loi du destin et empêcher son frère de mettre la main sur sa fortune, il décide que son huitième enfant sera un garçon, même si c'est une fille. Il s'appellera Ahmed, sera élevé dans la tradition réservée aux mâles, puis gouvernera sa maison et ses affaires après sa mort... Ainsi naîtra Ahmed, sa huitième fille. Autoritaire et énigmatique, Ahmed vivra 21 ans selon la volonté de son père, en masquant douloureusement son identité sans que personne ne s'en rende compte. Lorsqu'il a 21 ans, poussant la logique jusqu'au bout, il annoncera à son père qu'il a l'intention d'épouser sa cousine. Ne pouvant supporter l'idée de ce mariage qui transgresse l'ultime tabou, le père convoque Ahmed sur son lit de mort et lui demande de renoncer à son projet. Pendant cette "Nuit Sacrée", la 27ème du mois de Ramadan, quand les anges descendent sur terre pour mettre un peu d'ordre dans les affaires humaines, le père se défait du poids écrasant de son mensonge. Il demande pardon à sa fille, lui demande de reprendre son identité originelle et la nomme Zahra, juste avant de mourir... Quelques jours plus tard, Zahra enterre toutes les affaires d'Ahmed dans la tombe de son père, puis part à la découverte de son corps et de son identité de femme... Elle sera bientôt recueillie dans une ville sainte par l'Assise, une femme monumentale qui dirige un hammam, et son frère le Consul, un aveugle qui enseigne le Coran aux enfants. Alors que Zahra essaye d'oublier Ahmed, le Consul tombe amoureux d'elle. Là va commencer une histoire d'amour qui déchaînera la haine de l'Assise. Celle-ci, aveuglée par sa jalousie, va tenter d'éclaircir le mystère Zahra. Les conséquences de cette révélation vont faire de l'histoire Ahmed-Zahra une légende...