PASOLINI MORT D'UN POETE

Flach Film Production
57
1 961 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'intelligence n'aura pas de poids, jamais, dans le jugement de cette opinion publique. Pas même sur le sang des camps nazis, tu n'obtiendras,

d'une d'entre les millions d'âmes de notre nation, un seul jugement net, entièrement indigné : irréelle est toute idée, irréelle toute passion,

de ce peuple désormais dissocié depuis des siècles, auquel sa douce sagesse permet de vivre, mais qu'elle n'a jamais libéré.

Montrer mon visage, ma maigreur - élever ma seule voix puérile - n'a plus de sens : la lâcheté habitue,

à voir mourir de la plus atroce façon les autres, avec la plus étrange indifférence. Je meurs, et cela encore, me nuit...

La Guinée (extrait) "Poésies en forme de rose" Pier Paolo Pasolini (Editions Gallimard).

0 commentaire