Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Envoyé special : Nassima, une vie confisquée partie 2

il y a 10 ans17.7K views

enzo564

enzo564

En 2006, l’actrice Marianne Denicourt se rend en Afghanistan. A l’origine, elle avait pour projet de réaliser un film sur "Afghanistan Demain", une association dont elle est membre. "Afghanistan Demain" scolarise près de 500 enfants des quartiers pauvres de Kaboul.
Alors qu’elle filme des garçons et des filles qui apprennent à lire en chantonnant, sa caméra est attirée par le regard triste et magnétique d’une enfant qui semble adulte avant l’âge. Un matin, elle remet son cartable à la directrice : "je ne viendrai plus à l’école, dit-elle, mon mari vient me chercher demain…". On apprend que la petite a été mariée à un homme qu’elle ne connaît pas. Son propre père, veuf et remarié, a négocié ce mariage il y a plusieurs années en échange de sa nouvelle femme âgée de quinze ans. Les membres de l’école vont se battre pour que Nassima ne soit pas mariée de force. Ils vont rencontrer la famille de Nassima, le père, la famille du futur époux, faire appel aux autorités…
Le reportage raconte les enjeux les plus intimes comme, par exemple, lorsque l’entourage de la petite fille demande au père s’il accepte que son enfant ait des rapports sexuels à l’âge de neuf ans. Marianne Denicourt a pu tout filmer.
C’est un témoignage poignant de l’affrontement entre la modernité et la tradition, le progrès et les archaïsmes, la liberté individuelle et l’honneur ancestral. L’histoire de Nassima parle d’un pays à la croisée des chemins.
Un document qui se refuse à juger d’une pièce et dont de nombreux clichés ressortent écornés.