Advertising Console

    Vincent Tim Burton VF + Paroles [KEOXPROD]

    Repost
    keox

    par keox

    418
    10 240 vues
    Voici Vincent Dupond, il vient d’avoir 7 ans
    Il est toujours poli, c’est un garçon charmant
    Vincent est affectueux d’une grande gentillesse
    Mais il veut faire des films d’horreurs comme Vincent Price

    Sa sœur, son chien, son chat lui tiennent compagnie
    Mais il serait bien mieux avec les chauves-souris
    Là il ferait marcher ses inventions terribles
    Et promènerait seul son tourment indicible

    Quand sa tante vient le voir Vincent est tout sourire
    Il veut pour son musée la plongé dans la cire
    Il fait des expériences sur son chien Aimable
    Dans l’espoir de créer un monstre épouvantable

    Et de trouver avec ce sinistre vaurien
    Des proies faciles dans le brouillard londonien
    Mais il ne pense pas qu’à des crimes lugubres
    Il aime peindre et lire ce qui est très salubre

    Seulement ce qu’il lit n’est pas de tout repos
    Vincent a pour auteur favori Edgar Poe
    Un soir dans une terrible histoire d’Elixir
    Il lut un paragraphe qui le fut pâlir

    La nouvelle qu’il lut le glaça d’épouvante
    Sa très belle femme est enterré vivante
    Il creusa pour s’assurer qu’elle était bien morte
    En détruisant ainsi des fleurs de toutes sortes

    Sa mère l’envoya méditer dans sa chambre
    Il su que de ce monde il ne serait plus membre
    Et qu’il devrait passer le restant de ses jours
    Seul avec le portrait de son défunt Amour

    Vincent se morfondait, souffrait de mille tourments
    Lorsque sa mère ouvrit la porte brusquement
    Elle dit : si tu veux tu peux sortir jouer
    Il y a du soleil, il faut en profiter

    Vincent voulait parler aucun son ne sorti
    Son long isolement l’avait fort affaibli
    Il prit donc une plume et griffonna très vite
    Possédé par ce lieu, jamais je ne le quitte

    Tu n’es pas possédé, tu n’es pas presque mort
    Ce n’est que dans ta tête tous ces mauvais sorts
    Tu n’es pas Vincent Price tu es Vincent Dupond
    Tu n’es pas un timbré mais un petit garçon