Advertising Console

    WAR Bob Marley and The Wailers

    Repost
    robsab34

    par robsab34

    93
    2 317 vues
    texte surle racisme et les droits de l'homme, prononcée par Haïlé Sélassié Ier aux Nations-Unies en 1968.
    Quelques jours avant ce concert, Bob et sa famille sont victimes d’une tentative d’assassinat à leur domicile. Bob, lui, fut touché à la poitrine et au bras gauche. il joue 2 jours plus tard.
    Affaibli, incapable de tenir sa Gibson à cause de sa blessure, Bob annonça qu’il ne jouerait qu’une chanson. Sur ce, il entama un set époustouflant de 90 minutes, ouvert avec War.
    =============================================
    En attendant que la philisophie qui tient une race
    Supérieure et une autre inférieure
    Ne soit, enfin et définitivement, discréditée et abandonnée
    Partout c'est la guerre,
    Je dis : guerre

    Qu'en attendant qu'il n'y ait plus de citoyens
    De première et de deuxième classe, dans chaque nation,
    En attendant que la couleur de peau d'un homme
    N'ait pas plus de signification que la couleur de ses yeux
    Je dis : guerre

    Qu'en attendantt que les droits fondamentaux de l'homme soient justement
    Garantis pour tous, sans considération de race
    C'est la guerre

    Qu'en attendant ce jour
    Le rêve d'une paix durable, d'une citoyenneté mondiale,
    D'un règne de moralité internationale
    Ne restera qu'une illusion éphémère
    Poursuivie, mais jamais réalisée
    Maintenant partout c'est la guerre, la guerre

    Et en attendant que les régimes ignobles et malheureux
    Qui tiennent nos frères, en Angola,
    au Mozambique,
    en Afrique du Sud, dans un esclavage moins qu'humain
    aient été renversés,
    complètement détruits
    Et bien, partout c'est la guerre, je dis : guerre

    Guerre à l'est, guerre à l'ouest
    Guerre au nord, guerre au sud
    Guerre, guerre, rumeurs de guerre

    Et en attendant ce jour, le continent africain
    Ne connaitra pas la paix, nous les Africains combattront
    Nous pensons que c'est nécessaire et nous savons que nous gagnerons
    Puisque nous sommes sûrs de la victoire

    Du bien sur le mal, du bien sur le mal, du bien sur le mal
    Du bien sur le mal, du bien sur le mal, du bien sur le mal