Rocher de Kamegeri

LiliTheKing
415
643 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'histoire du rocher de Kamegeri (Urutare rwa Kamegeri) se passe au XVIIIe siècle sous le règne du roi Yuhi IV Gahindiro, qui avait la réputation d'être juste et équitable avec ses sujets.
Un jour, un criminel fut arrêté, et le roi voulut le châtier.
Il demanda à ses conseillers de proposer un châtiment approprié.
Chacun y vit l'occasion d'impressionner le souverain par son imagination en la matière.
Quand vint le tour de Kamegeri, celui-ci proposa de chauffer à blanc un rocher et d'y jeter le condamné.
Le projet fut adopté et son auteur fut chargé de l'exécuter. Pour chauffer le rocher, cela prit une semaine.
Kamegeri fit détruire les huttes voisines et les greniers à provisions, dont les matériaux combustibles furent entassés sur le lit funèbre…
Quand le bois eut fini de se consumer, il ordonna à ses gens de nettoyer le rocher.
Il fallut se servir de longues perches de bambou à cause du rayonnement de chaleur!
Quand le roi arriva, il découvrit le rocher presque rougeoyant. "Tout est prêt?" demanda-t-il.
"Oui!" répondit fièrement Kamegeri, s'attendant déjà à une possible récompense.
Alors, le Mwami appela ses gardes et leur dit : "Saisissez-le, et soumettez-le à son propre supplice. Il est trop cruel! Il n'y a pas de place pour des gens comme lui dans mon royaume."
On vit Kamegeri faire d'horribles soubresauts sur la roche incandescente, dans des hurlements qui furent entendus très loin.
Il n'y eut bientôt plus qu’un squelette noirci...
Le rocher sur lequel Kamegeri aurait été rôti est toujours visible entre Gitarama et Butare. (Source : Petit futé)

Note personnelle : quelle belle leçon pour les dirigeants actuels de ce monde ! J'adore cette histoire!

Pour trouver ce fameux rocher : en allant vers Butare, c'est à gauche peu après le signe barré "Ville de Ruhango"

1 commentaire

Le Rwanda fut une grande civilisation. Une des plus grandes d'Afrique. Espérons qu'elle se transforme pour devenir maintenant un exemple moderne pour ce splendide continent. C'est bien parti.
Par bernardchupin il y a 7 ans