Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Tamazight, with or without you

il y a 10 ans7.9K views

azwo

Semharush

La région du Sud Est a connu des manifestations et des sit-in de contestation encadrés par la coordination Ayt Ghighuc du 19-12-2007 jusqu’à le 06-01-2008, sous thème « Notre existence ! Tamazight et Tamazirt », comme thème principal et général et comme une nouvelle plate forme pour la lutte contre le mépris et la marginalisation socio-économique et culturelle. Des manifestations qui ont remis en place la militance identitaire radicale des imazighen du « Maroc inutile » et qui ont abouti à une marche menée par des personnes âgées, des femmes, des élèves, des étudiants et des chômeurs de Boumaln N Dades, Tilmi, Tinghir, Msmrir et des autres villes limitrophes, après qu’ils se sont épuisés par de longues années de silence et d’attente, toute en dénonçant la situation d’exclusion et de négation dont ils vivent. Comme son habitude, et après déjà, les détentions et les audiences fabriquées dont les militants de MCA sont victimes, ainsi que les poursuites policières dont souffrent les activistes amazighs et les voix démocratiques, et au lieu d’entendre et de répondre aux revendications de la population par la satisfaction des premières conditions d’une vie digne, l’Etat de Droit a, plutôt préféré faire recours à son langage : « le fer et le feu ». En fait les manifestants ont été surpris par une intervention barbare et féroce de la part des forces de répression, ce qui a révélé la réalité des faux slogans (nouvelle ère, nouveau concept du pouvoir…), pour arrêter par la suite plus de 44 militants qui ont souffert d’une torture physique et psychique pour des accusations non justifiées. Des pratiques qui révèlent une haine ancienne -nouvelle, vis-à-vis tout ce qui est amazigh.