SM TV#1 : LES GENTILS STAGIAIRES

Sebastien Musset
731
6 986 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
10.01.08 : De l'insinuation massive du stage dans le marché du travail comme forme sophistiquée d'exploitation. Personne ne s'en plaint et surtout pas les médias, grands consommateurs de stagiaires...

Excusez les petits défauts techniques, le stagiaire a été viré, on fera mieux la prochaine fois.

"Mélange de présence et de timidité, gênée d’être là mais prête à subir toutes les humiliations pour valider son rapport de stage. Entre deux préparations de tournage, elle décroche encore son téléphone à la recherche de l’appartement parisien qui lui éviterait les deux cents minutes de train par jour pour rejoindre sa sordide banlieue à notre radieux floor de baies vitrées. Eduquée aux jeux de soumission et d’exclusion de la télé réalité, prête à accepter des surcharges de travail non rémunéré dans l’espoir d’intégrer l’entreprise à laquelle elle s’identifie corps et âme, courageuse et naïve à en faire crever toute la concurrence, la stagiaire de vingt-ans avec son petit cul moulé est un loup pour le salarié.".
Extrait du prochain livre "Ah ! Si j’avais un Uzi" de Seb Musset.

13 commentaires

°o° hoho Tres bien;
Par neioefeaitie Il y a 5 ans
sympa le reportage! tellement vrai!
Par valdejunquera Il y a 5 ans
Le stagiaire, le contrat précaire, l'intérimaire, le prestataire, les grandes entreprises d'aujourd'hui sont prêtes à tout pour ne pas embaucher en CDI. Délocalisation d'une part, dégradation des conditions de travail d'autre part, la mondialisation néolibérale fonce droit dans le mur - mais qu'importe ! puisqu'elle permet à certains de faire des profits colossaux.

Les politiques et les journalistes, pour la plupart, ne sont que des marionnettes, dont le but est de canaliser la révolte des citoyens pour mieux les soumettre. La démocratie est morte, si elle a jamais vécu. Nos vies sont entre les mains de la Finance, qui a pour seul but la création toujours plus folle d'argent, un argent qui ne signifie rien, sans corrélation avec la véritable richesse, mais qui nous enchaîne par la dette (publique ou privée), plus sûrement encore que la violence d'un Etat tyrannique.
Par scivolanto Il y a 5 ans
Il y a pire : des stages de 6 mois, payés 0 euros (même pas de carte orange à moitié remboursée!) pour valider un master.
Par Marcus Lenoir Il y a 5 ans
379 euros de paye pour bosser à, Direct 8 ! La honte ! Bolloré, le pote à Sarko ! Jetez vos TV !
Par Alteo Il y a 6 ans
Voir plus de commentaires