Advertising Console

    Mélina Mercouri Athène ma ville

    Repost
    nellie

    par nellie

    119
    13 448 vues
    Îcone incontournable, Mélina Mercouri débute au cinéma dans "Stella" (1955) de Cacoyannis puis dans les films de celui qui deviendra son mari en 1966, Jules Dassin : "Celui qui doit mourir" (1956), "Jamais le dimanche" (1960), "Topkapi" (1964), "Phaedra" (1962). A partir des années 70, "la" Mercouri se lança dans la politique, menant un combat courageux contre la dictature. Contrainte à l'exil, elle put retourner en Grèce en 1974 et fut élue député en 1977 puis nommée ministre de la culture en 1981.
    Elle chanta un répertoire unique, entre autre : 'Je suis Grecque', 'Les enfants du Pirée' ; 'Zorba le Grec' ; 'le Portugais' ; 'Athènes ma ville'; 'Entre les lignes entre les mots'; 'Ou que me porte mon voyage':chanson forte exprimant son éxil.Et bien d'autres...