Advertising Console

    Amours défuntes

    Citizen62100

    par Citizen62100

    225
    1 590 vues
    Je me retiens de déposer sur vos lèvres
    La caresse meurtrie d'un leste papillon
    Ephémère chrysalide, que le vent à fait choir
    Que les paroles portées par l'écho de la montagne
    Aient fait fuir les frimas du blizzard

    Je me retiens d'être à vos pieds, suivant votre regard
    Perdu sur cette grève, vos amours défuntes.
    Haillon de votre âme, linceul de vos pensées,
    Vous me fuyez, comme le crépuscule à l'aube morte
    Aient fait fuir, caveaux et corbillards

    Je me retiens de fouler un à un les pas de vos pieds
    En ce sable, modelant vos espoirs, sur cette plage nue
    Glissant ce chemisier, par cet habile geste
    Dressant vos seins, pointus, titillés,
    Par la hardiesse de cette bise, piquant vos épaules à présent dévêtues.

    Je me retiens, mais... le temps à laisser, l'offrande de votre jeunesse
    Le clapotis des vagues, entraine l'écume vers le large
    Nuages s'amoncelant, vent coupant tel un rasoir
    Marchons, dès lors, amants unis vers ce chemin, ce cap
    Deux goélands planent, épousant l'océan éternellement.
    ---------------
    "Cry Me A River" par Julie London
    Music de Arthur Hamilton

    A la guitare, le talentueux troubleclef que vous pouvez retrouver ici même :

    http://fr.youtube.com/profile?user=troubleclef