Advertising Console

    [Sumer] Chroniques de la Terre (4-5)

    Reposter
    Enki_iz_Back

    par Enki_iz_Back

    700
    6 140 vues
    Suite ici 5/5:
    http://www.dailymotion.com/Enki_iz_Back/video/x44tdj_sumer-chroniques-de-la-terre-55_politics

    Zecharia Sitchin:

    Un des rares spécialistes capable de lire et comprendre l'écriture cunéiforme. En se basant sur les archives sumériennes d'il y a 6000 ans, il déclare en 1976 : "Il y a une planète de plus dans notre système solaire". Qui sommes-nous, que sommes-nous, pourquoi sommes-nous sur cette planète Terre, d'où vient ce monde qui est le nôtre, où est le commencement, y-a-t-il d'autres vies ailleurs ?

    Selon notre façon de compter le temps, nous venons de franchir le cap d'un millénaire et les ouvrages de Zecharia Sitchin se démarquent comme des balises lumineuses qui surgissent des sables du Temps pour révéler les réponses à nos questions immémoriales. Sommes-nous seuls en ce monde ? Comment nous sommes-nous retrouvés ici ? Pourquoi sommes-nous mortels ? Que nous réserve l'avenir ? Quelle destinée nous est réservée ? Dans La douzième Planète, l'auteur fait plus qu'intriguer le lecteur par ses interrogations ; il lui apporte des réponses éblouissantes, époustouflantes autant que convaincantes. Il met en lumière des textes qui fuirent en gravés sur des tablettes d'argile voilà plusieurs milliers d'années par les Sumériens, les Babyloniens et les Assyriens. Sitchin les aborde, non pas comme des récits mythologiques, mais comme des archives de ce qui survint sur Terre. Fort de plus de cent illustrations d'artefacts que mirent à jour des archéologues, il prouve la présence dans notre système solaire d'une douzième planète à partir de laquelle les Anunnakis (" Ceux qui des cieux vinrent sur Terre ") se rendirent ici pour édifier, au fil du Temps, nos civilisations. Par son analyse factuelle du passé, Sitchin indique la voie qu'empruntera l'humanité dans l'avenir car, ainsi que l'affirment d'anciens écrits sacrés, " ... les premières choses sont les dernières ". En cela, nos origines sont garantes de notre avenir.