Advertising Console

    Lutte amazigh

    Reposter
    Semharush

    par Semharush

    105
    4 281 vues

    94 commentaires

    Semharush
    les forces armées du pouvoir en place à Niami devant son incapacité à confronter les vrais combattants militants touaregs s'acharnent à masacrer aveuglement et sauvagement les pauvres civils touaregs.la commuanuté internationale et surtout le mouvement amazigh dans le monde est avertit à régair urgement pour dénoncer ces actes barbares commis par le régime dicatatriale de Tanja au niger comme c'est me même cas au Mali où des civils toauregs subissent le même sort par les milices armées du président ATT.
    soutenons tous nos fréres Imuhaghs.
    voir les photos des masacres sur le blog du mnj (voir ce lien) :
    http://m-n-j.blogspot.com/2008/06/deuxime-srie-de-photos-des-forfaits.html
    Par SemharushIl y a 8 ans
    Semharush
    Une violente échauffourée, qui a opposé samedi les forces de l'ordre et de jeunes chômeurs qui bloquaient l'entrée du port de Sidi Ifni (sud-ouest marocain), a fait 44 blessés dont 27 parmi les forces de l'ordre, a appris l'AFP auprès des autorités locales.

    "Quarante-quatre personnes ont été légèrement blessées lors de cette intervention", a déclaré à l'AFP Mohamed Chafik, médecin en chef de l'hôpital local de Sidi Ifini, joint au téléphone par l'AFP. Il a ajouté qu'il n'y avait pas eu de morts lors de ces incidents.

    Selon le Centre marocain des droits humains (CMDH), le bilan serait plus lourd.
    "Il y aurait entre un et cinq morts", a déclaré à Rabat lors d'un point de presse, Brahim Sbaalil, président de la section locale du CMDH de Sidi Ifni.
    Par SemharushIl y a 8 ans
    Semharush
    D'autre part, les parents de ces détenus, organisés en comité,
    viennent de publier un communiqué dans lequel ils annoncent
    observer eux aussi une grève de la faim ouverte, en solidarité
    avec leurs enfants détenus arbitrairement, à partir du Mercredi
    23 avril devant le siège de la wilaya de Meknès-Tafilalt.
    Par SemharushIl y a 8 ans
    Semharush
    A travers cette action, les détenus politiques amazighs veulent
    informer l'opinion publique nationale et internationale sur la
    manipulation dont leur dossier fait l'objet. Ils protestent
    également contre leurs conditions de détention et exigent le
    respect de leurs droits élémentaires."Notre action vient suite
    au constat des pseudo slogans que lance le Makhzen au Maroc
    ainsi qu'à la violation de nos droits légitimes par le tribunal
    qui fait fi des juridictions et des pactes internationaux
    relatifs aux Droits de l’Homme et de la pratique démocratique."
    déclarent-ils
    Par SemharushIl y a 8 ans
    Semharush
    Pour rappel, cette grève de faim ouverte a été entamée le 2
    avril 2008 suite aux interminables et injustifiables reports de
    "jugement". Le tribunal a une nouvelle fois renvoyé l'affaire
    au 22 mai 2008, date qui coïncide avec celle de leur
    arrestation en 2007. Une action similaire avait été entreprise
    durant 27 jours en septembre dernier et interrompue suite à de
    fausses promesses données par le juge d'instruction et le
    procureur adjoint à la cour d'appel de Meknès.

    Par SemharushIl y a 8 ans
    Voir plus de commentaires