Advertising Console

    Collégiale Notre-Dame d'Ecouis

    Repost
    sabourdylaurent

    par sabourdylaurent

    5
    1 305 vues
    Ecouis, village du Vexin normand, se groupe autour des deux clochers de son ancienne collégiale. L'édifice fut bâti entre 1310 et 1313 par Enguerrand de Marigny, l'enfant du pays, né à douze kilomètres à Lyons la Forêt. Il fut le surintendant de Philippe le Bel. L'église abrite sa dépouille, celle de sa seconde femme : Alips de Mons, celle de son frère évêque Jean de Marigny qui a dirigé le procès l'envoyant à la potence...

    ENGUERRAND DE MARIGNY est né à Lyons-la-Forêt vers 1260 et il est mort pendu le 30 avril de l'An de Grâce de Notre Seigneur Jésus Christ 1315. Issu d'une vieille famille de petit baronnage, il prépara sa chute brutale par une lente ascension sociale qui commença par une fonction d'écuyer de Hugues III de Bouville, secrétaire de Philippe le Bel.Puis il fut panetier de la reine, Jeanne de Navare,dont il épousa la filleule. Il reçut la garde du château d'Issoudun. Il devint grand chambellan et principal ministre de Philippe le Bel. Il fut très impopulaire quand il dévalua la monnaie. Il était gardien du trésor en 1309. La mort du roi le 29 novembre 1314 signa son arrêt de mort. Suite à des hausses de prix les nobles se révoltèrent et Louis X laissa la rumeur accuser Enguerrand. Il fut jugé sans avoir le droit à la parole pour se défendre et il fut pendu à la foulée au gibet de Montfaucon. Charles de Valois a tout fait pour qu'il en soit ainsi car il ne voulait pas qu'on révèle au grand jour ses propres dettes.Laissé pendu deux ans au gibet, non sans que des voleurs descendissent son cadavre pour le dépouiller avant de le rependre, son corps est enterré dans l'église des Chartreux de Vauvert puis transférer à Ecouis.
    Un second procès le disculpa après la mort du roi Louis X. Sur son lit de mort, son ennemi, Charles de Valois, pris de remords, ordonna qu'on distribuât des aumônes aux pauvres de Paris en leur demandant de prier pour son âme et pour celle d'Enguerrand.