Nocturnal Depression

jejelapue

par jejelapue

10
5 993 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Sobre. Mélancolique. Douce. Belle. Pure. Sombre ...Telle est la musique de NOCTURNAL DEPRESSION qui sous l'étiquette très actuelle du black métal dépressif nous offre quatre tracks aussi longs qu'enivrants et plaintifs. Plaintifs mais non dans un sens haineux où cris écorchés au possible et guitares saturées clameraient leur mal-être à l'instar d'un FORGOTTEN TOMB ou SILENCER... Non, N.D. prend une voie lui plus harmonieuse, docile et... fragile oserais je dire ! Comme si l'écorce tombée du personnage offrait nue une âme triste guettant et désirant la mort comme une douce libération voire même un épanouissement ! Déjà quatre démos cd et une tape pour ce projet qui n'est pourtant actif que depuis 2004 et à défaut d'avoir croiser ces étapes le dévolu s'installe ici en cette fosse gagnée de mélancolie, de tristesse et d'une part d'évasion. A travers ses quatre pièces cette démo présente un concept non hasardeux. En l'occurrence sous l'image des saisons où comme des étapes de vie l'espoir laisserait petit à petit sa place à la tristesse, au désespoir puis naturellement à la mort, porte d'un voyage dans l'astral. Ne laissant entrevoir qu'un soupçon de NARGAROTH pour influences, NOCTURNAL DEPRESSION possède bel et bien une identité et aussi perdue soit elle c'est à travers un voyage triste et paradoxalement beau que celle ci s'image ici ! Qu'en retenir, sinon le souvenir d'un agréable drame...

36 commentaires

lovely
Par merz boow il y a 4 ans
niveau musique c'est pa super quelque note de piano guitare saturé a fond chant gutturaux et batterie c'est un peu légé et j'ai remarquer que tout leur morceau etait construit de la meme maniere

bof quoi
Par CleverSlezoid il y a 5 ans
ölmek istiyorum artıq beni bekle azrail yanına geliyorum
Par black_hand_16 il y a 5 ans
ölmek istiyorum artıq beni bekle azrail yanına geliyorum
Par black_hand_16 il y a 5 ans
et de vacances je pense.
Par Multicomptes il y a 5 ans
Voir plus de commentaires