Advertising Console

    tirailleurs marocain

    Repost
    808 vues
    la couleur du sacrifice.Ce film-témoignage raconte un pan de l'histoire occultée de l'Histoire et à témoigner. A Gembloux, en Belgique, des milliers de tirailleurs marocains sont enterrés suite à une bataille qui s'y est déroulée. Le film retrace l'histoire héroïque d'un bataillon marocain faisant reculer les effort de guerre de la Wehrmacht. On y évoque une tragédie de près de 2 250 soldats marocains morts au champs d'honneur et enterrés à Chastre, près de Gembloux[1].Mourad Boucif travaille actuellement, toujours sous l'égide des Films de Nour, à un projet de fiction, Les Larmes d'argent, coproduit par le cinéaste Philippe Faucon (La Trahison). Le début des prises de vues aura lieu en février 2007, au Maroc et en Belgique.

    L'intrigue du film prendra place en avril 1939. Sulayman vit paisiblement dans sa région de Tisnit, dans le Haut Atlas marocain. Orphelin, il a été adopté par Azhim, un ermite très mystérieux. Il rencontre Khadija, une fille du village, et l'épouse. Il ne se soucie guère des problèmes politiques que connaît son pays, principalement par rapport au protectorat français. Mais un jour, Sulayman disparaît. Khadija essaie de le retrouver et apprend qu'il est au front, en Europe, à combattre les nazis.