Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

La ZOB : la banque des pauvres Madagascar (EXTRAIT)

il y a 10 ans930 views

Durant toute leur vie, l'immense majorité des paysans malgaches ne peut même pas s'acheter un zébu, cet animal qui leur rend pourtant de multiples services. Le prix d'une bête est trop élevé et ici comme ailleurs, les banques ne prêtent qu'aux riches. Partant de ce constat, Stéphane Geay a conçu il y a dix ans, un projet singulier. Baptisé la ZOB, (la Zebu Overseas Bank), il propose à des épargnants français de placer un peu de leurs économies dans l'achat d'un zébu. La bête est ensuite confiée à une famille de paysans qui rembourse l'investissement grâce aux fruits du travail accompli à l'aide au zébu. Cette idée "farfelue" était en fait géniale. Le succès de l'opération a même dépassé toutes les espérances.

During their whole life, a vast majority of the Madagascan farmers can’t even manage to buy a zebu, despite the fact this animal is so useful to them. The cost of the beast is too high and like anywhere else, banks lend money only to the rich. Aware of this fact, Stéphane Geay devised an unusual project ten years ago. He named it the ZOB (Zebu Overseas Bank), and suggested to small French investors to invest some of their savings into the purchase of a zebu. The animal is then entrusted to a farmers' family who pays off the investment thanks to the fruits of their work accomplished by the zebu. This "silly" idea has proved to be brilliant in fact. The success of the operation even exceeded all expectations.