Jean-Pierre Jouyet (Question 6/8)

Toute l'Europe
162
192 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les négociations internationales sur la situation du Kosovo n'ont pour l'instant pas permis de trouver une solution au statut de cette région. L'Union européenne, impliquée dans ces négociations, est prête à jouer un rôle de premier plan pour assurer la stabilité de la province au cas où le Kosovo déclare unilatéralement son indépendance.
"L'un des acquis important du conseil européen est qu'il y a déjà une attitude commune des Etats européens face au Kosovo, qui consiste à dire qu'il faut sortir du statu quo", indique Jean-Pierre Jouyet.

"Il convient de préparer la sortie la plus sage possible de relation entre Kosovars et Serbes qui ne souhaitent plus vivre ensemble. Si il devait y avoir une indépendance du Kosovo, l'Europe prépare cette évolution et s'engage à stabiliser cette région, à faire en sorte qu'il y ait un véritable état de droit au Kosovo et une protection des minorités. Dernier point d'accord entre tous les Etats européens, une fois cette force de stabilisation installée pour assurer le mieux possible la pacification, c'est que les pays des Balkans occidentaux ont vocation à entrer dans l'UE, cela a été réaffirmé très clairement par le Conseil européen. Nous ferons tout pour que nos amis serbes trouvent leur place dans l'UE le moment venu", conclut-il.

0 commentaire