Repression Millavoise

Découvrir le nouveau player
redacteurs
3
9 523 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Lundi 17 décembre, en fin de matinée, à l'occasion de la visite du ministre des Transports à une réception donnée aux Halles de Millau, les militants de l'Alternative de Gauche se sont mobilisés et ont brandit une banderole sur laquelle était inscrite « Assez de vitrines !! Nos portefeuilles sont vides !! ». Cette banderole faisait référence à la très coûteuse construction de la Halle du Viaduc alors que plus de 16% des Millavois vivent sous le seuil de pauvreté. Notons aussi que tous les conseillers municipaux étaient invités, sauf l'élue de l'Alternative de Gauche, Véronique Galtier.

La manifestation se déroulait de façon calme, paisible et dans la bonne humeur jusqu'au au moment ou 8 Gardes Mobiles ont subitement débarqué, et on tenté d'arracher la banderole des mains d'une militante de l'Alternative de Gauche, ils ont commencé par la bousculer puis l'ont jetée à terre, lui on donné des coups de pieds dans le dos et l'ont traînée par terre sur une dizaine de mètres. Inconsciente, elle a été transportée d'urgence à l'hôpital. Christine Cleizergues, pressentie comme future tête de liste de l'Alternative de Gauche aux élections municipales de Millau en 2008, s'est retrouvée à l'hôpital, en état de choc et victime de nombreuses contusions et en arret de travail pour deux jours. Surtout victime d'un passage à tabac, résultat des politiques répressives menées depuis plusieurs années.

Son crime ? Elle tenait une banderole.

Ainsi est le quotidien de la France sous Sarkozy.

Fabien Bon, directeur du Journal La Gauche Verte.

20 commentaires

Force doit rester à la Loi. Elle n'avait pas à rester là, et elle n'a pas voulu partir. Bien entendu, je suppose que les looooooongues négociations qui ont précédés ces "violences" n'ont pas été filmé. Comme c'est pratique.
Que c'est triste tous ces commentaires,donc vous trouvez normal que 7 hommes s'en prennent à une femme qui tient seulement une banderole, elle ne devait pourtant pas etre bien dangereuse ne portant ni arme ni matraque et chacun oublie que nous sommes supposés vivre en démocratie et avons le droit de s'exprimer ah j'oubliais plus de la moitié des français a voté pour Mr Sarkosy.J'espère que cette dame va mieux et n'a pas perdu le courage de se battre.
Par AVRIL NADINE il y a 7 ans
vous etes pas bien!!! c'est impression comme la méconnaissance du droit vous fait dire des anneries!!!
vous croyez que l'on a le droit de se rassembler devant un batiment sans autorisation préalable? !!!!
redescendez sur terre et servez vous de votre cerveau pour ouvrir un dictionnaire et le code pénal.
confondez pas une manifestation avec un attroupement (manif non déclarée).
pour l'attroupement, la force est employée pour disperser, c'est prévu et écrit dans le code pénal depuis de nombreuses années.......
Par ulca78 il y a 7 ans
Crise de rire comment je rentre dans le tas si je vois un truc comme ca!
Par Nik-sarko il y a 7 ans
c est tout a fait ca maitreyoda:de la censure. censure exercée comme tu l as dit par un flic.alors arretons de parler de repression resultant de la politik de notre president.je ne crois pas que ce jour la sarko était present a moins qu il ait dejeuné au mc do avec josé...
Par Michel Pétruchiani il y a 7 ans
Voir plus de commentaires