Leonard Cohen - Hallelujah

Reposter
Jo_Bidjoba

par Jo_Bidjoba

150
456 311 vues

115 commentaires

Irina Nagy Gyuris
Beautiful.
Par Irina Nagy GyurisL'année dernière
Annick Montassier
Je ne me lasse pas de cette chanson très connue mais si émpouvante et de la voix de Cohen, immense artiste. De toutes façons, j'aime tout ce qu'il a fait, tout ce qu'il chante. Je n'ai pas encore acheté son dernier album. Il faut que j'y aille. J'espère qu'il en reste !
Par Annick MontassierL'année dernière
Algo Rythme
Il ne s'agit hélas pas de la version originale de 1984 qui comporte 7 couplets en tout. Léonard Cohen ne chante ici que les n° 1, 2, 6 et 7. C'est ici la version "édulcorée" en 1991 par John Cale (avec l'accord de Léonard Cohen) que l'on retrouve interprétée par John Cale dans le film "Schrek" en 2001. Curieusement le CD de la B.O. du film intègre le texte original à 7 couplets interprété, non par John Cale mais par Rufus Wrainwright. Voici les trois couplets (3, 4 et 5) "expurgés" car leur connotation sexuelle est évidente. Baby I have been here before I know this room, I've walked this floor I used to live alone before I knew you. I've seen your flag on the marble arch Love is not a victory march It's a cold and it's a broken Hallelujah Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah There was a time when you let me know What's really going on below But now you never show it to me, do you? And remember when I moved in you The holy dove was moving too And every breath we drew was Hallelujah Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah Maybe there’s a God above But all I’ve ever learned from love Was how to shoot at someone who outdrew you It’s not a cry you can hear at night It’s not somebody who has seen the light It’s a cold and it’s a broken Hallelujah Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah
Par Algo RythmeL'année dernière
Ghyslaine Teoli
Je ne me lasse pas d'écouter la voix rocailleuse de Leonard Cohen.
Par Ghyslaine TeoliL'année dernière
Ghyslaine Teoli
J'aime écouter la voix rocailleuse de Leonard Cohen
Par Ghyslaine TeoliL'année dernière
Voir plus de commentaires