Le sac de Nankin part 4

جندي الله
17
6 048 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Quand les premiers soldats japonais entrent le 13 décembre 1937 à Nankin, la capitale de la Chine nationaliste, évacuée le mois précédent par le généralissime Tchiang Kaï-Chek (surnommé le "Gimo "), a été déclarée ville ouverte. Abandonnée par une grande partie de sa population, la métropole a, en revanche, accueilli des centaines de milliers de réfugiés. Cela fait cinq mois que la guerre sino-japonaise fait rage. Les Japonais, malgré la résistance chinoise, sont entrés en force dans ce grand géant malade, occupant sa capitale historique - Pékin, alors appelée Peiping, la "Paix du Nord "- sa capitale économique, Shanghai, et Canton, la capitale du Sud.
La violence avait déjà régné lors de la longue bataille pour Shanghai, l'armée japonaise écrasant civils et militaires sous un déluge de feu. Mais c'est pendant ce que l'on a appelé le "sac de Nankin "- en anglais, on dit avec plus de réalisme le "viol de Nankin "- que la soldatesque nipponne a atteint les limites de l'horreur.

Quand les Japonais franchirent les hautes murailles construites par les empereurs Ming autour de Nankin, rares étaient ceux qui s'attendaient au pire. Le général Tang Seng Shih, commandant de la place, s'était enfui, son armée s'était débandée sous les coups de boutoir nippons, après avoir jeté armes et uniformes dans les rues. Les tracts lancés par avion prêchaient le calme: "Les troupes japonaises s'appliqueront, dans toute l'étendue possible, à protéger les bons citoyens et à leur permettre de vivre en paix, dans l'exercice normal de leurs occupations ", assuraient-ils.

3 commentaires

Effet de groupe dévastateur ! L'homme peut être génial ou abominable ! Honte à ces soldats barbares et laches ! Le vieil homme qui commente ses "exploits" devrait être torturé, même à 94 ans ! Sale vermine !
Par Angusraven il y a 4 ans
la dame qui interroge les anciens soldats japonais est remarquable pour son travail de mémoire et pour sa manière de les interroger sans les juger!
Par François il y a 5 ans
Merci pour ce documentaire qui permet de donner la véritable ampleur de la 2e guerre mondiale. Car les gens d'aujourd'hui ce sont trop focalisé sur les horreurs du 3e reich alors que le massacre de Nankin est largement comparables aux horreurs commis par les nazis tant par leurs actes et le nombre de victime(voir aussi l'unité 731). Au moyen orient aussi pendant la 2e guerre, il y avait une sorte de "nazisme oriental" pratiqué par Amin Al Husseini, un général issu de l'empire ottoman, allié à Hitler.
Par Gilbert Huynh il y a 5 ans