Ribellu Canta U Populu Corsu

Découvrir le nouveau player
Lisandru di a Machja
30
10 170 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
diaporama sur "Ribellu", première chanson de Canta u Populu Corsu. la vidéo n'est pas de moi, un de mes amis l'a enregistrée depuis youtube, ou elle a été postée par Donsalvini.

Ribellu
Aghju chjappu lu fucile E saltatu lu balcone
Quand'elli so ghjunti in casa Per purtam'a le prigione
Per mettemi le pastoghje C'era piu d'un bataglione
Or'amai so per machjà Contru a legge culuniale
Chi suchja lu nostru sangue E c'arrega tantu male
A francia e lu capitale So tante pieghje murtale
C'e qualchi corsi bastardu Pensiunate o impizutiti
Chi manghja e caga in francese E mi tenga da banditu
Quandu e castratu lu porcu E divedivent'u bigliachitu
Ne vogliu a l' eIet' infame Brutu vile è sceleratu
Chi vende prestu a so casa A lu strangeru scalatu
E chi campa di rapina A costa a un disgraziatu
Fratellu giandarme corsu Un ti vogliu chjam'in vanu
Quantu tu sent'u mio passu Teneti sempre luntanu
Perchè mi chjamu RIBELLU e ch'eiu portu l'arme in manu (bissu)

traduction
Rebelle

J'ai attrapé mon fusil et sauté par le balcon
Quand ils sont arrivés a la maison pour m'amener en prison
Pour me mettre les fers, ils étaient plus d'un bataillon
Maintenant et a jamais je suis dans le maquis contre la loi coloniale
Qui suce notre sang et qui nous apporte tant de malheurs
La France et ses valets sont tant de pièges mortels
Il y a quelque Corses bâtards, pensionnés et enpinzuttés
Qui mangent et caguent en français et qui me traitent de bandit
Quand un porc est castré il est devenu méchant
J'en veut a l'elu , sale, vile et scélérat
Qui vend vite sa maisons aux étrangers de passage
Et qui vis de rapines comme un disgracié
Frère gendarme Corse je ne te veut pas de mal
Quand tu sent mon passage, tiens toi toujours loin!
Car je m'appelle Rebelle et que j'ai l'arme a la main! (bis)

9 commentaires

J'ai attrapé le fusil et sauté le balcon
Quand ils sont arrivés à la maison pour m'emmerner en prison
Pour me mettre les menottes il y avait plus d'un bataillon
Désormais je suis dans le maquis contre la loi coloniale
Qui suce notre sang et nous amène tant de mal
La France et le capital Sont tant de plaines mortelles.
Il y a quelques corses batards, pensionné ou pinzutisés
Qui mangent et caguent en Français et me considèrent comme une bandit.
Quand est castré le porc, il en devient peureux.
J'en veux à l'élu infame, sale, vile et scélérat
Qui vend rapidement sa maison à l'étranger débarqué
Et qui vit de rapine à côté du miséreux.
Frère gendarme corse, je ne veux pas t'appeler en vain
Quand tu entend mon pas, tiens toi toujours loin
Parce que je m'apelle Rebelle et que je porte les armes en main.
Par BATTINI Nicolas il y a 5 ans
Liberà Corsega
Liberà Nissa
Par Lalin il y a 6 ans
IFF :p
Par Lacrima-di-sangue il y a 6 ans
sempre viva sempre ardente
Par feathers10000 il y a 6 ans
Evviva a Nazione
Par feathers10000 il y a 6 ans
Voir plus de commentaires