Advertising Console

    Mohammed (saws) et les femmes (2/3)

    Repost
    TounZi

    par TounZi

    292
    6 558 vues
    L'intégrisme occulte le véritable message du Coran, favorable à l'amour, à la sensualité et au respect des femmes. Car le prophète, rappellent les islamologues, fut un grand amoureux et un ardent défenseur des femmes.

    Les femmes, depuis deux décennies, sont les premières victimes de la radicalisation de l'islam. Lila Salmi, en donnant la parole à de nombreux spécialistes, hommes et femmes, notamment à l'anthropologue Malek Chebel, montre combien la situation actuelle constitue un paradoxe, pour une religion qui, dans ses fondements, célèbre l'amour et la sexualité, et fait de la femme, en maints domaines, l'égale de l'homme.

    Pour mieux peindre cet "islam des lumières", la réalisatrice et ses interlocuteurs ont choisi de raconter, avec un plaisir visible, la vie de Mahomet par les femmes. Cette histoire commence par Khadija, la riche veuve de quinze ans son aînée qui, en lui proposant le mariage, fait de lui un homme respecté. Pour elle, il choisit de rester monogame, et Khadija sera la première à reconnaître en lui un prophète. Après sa mort naîtront d'autres amours, passionnés et multiples, car Mahomet, très loin des clichés des fondamentalistes, apparaît ici comme un homme ouvert et tolérant pour son époque, traversé par le doute, la crainte et le désir. Et, à l'aune de l'Arabie du VIIe siècle, comme un véritable féministe...