N.Saoudi (derj h'sine - âadjarat )

nono

par nono

194
4 269 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Noureddine Saoudi interprète en compagnie de l’orchestre mostaganemois de « Ibn bajja », un derj h’sine « âadjarat li en’nadhirin » .Ce derj de toute beauté est très difficile à exécuter tant il demande une grande maitrise
de la voix et du souffle. Je vous laisse libre de juger par vous-même cette interprétation.

Nour-Eddine Saoudi est né à Alger, dans une famille baignée de poésies, celles de Ben-Guitoun plus précisément- célèbre poète populaire- dont il s’enorgueillit d’être l’un des descendants.
Il manifesta très tôt des prédispositions artistiques, musicales plus particulièrement. Il fut l’élève des derniers grands maîtres de l’école algéroise qu’il se plaît à qualifier de " mémoire vivante d’une partie de mes racines ". Tour à tour, Abdelkrim M’hamsadji, Abdelkrim Dali, Abderahmane Bel-hocine et Abderrezzak Fekhardji l’initièrent à cet art. Touches du maître, de lumière et de son qui, au-delà du simple apprentissage de cette musique, lui font prendre conscience du jalon civilisationnel qu’elle représente dans le concert culturel et scientifique universel et des agressions qu’elle subit chaque jour.
1er prix du Conservatoire d’Alger en 1974, Nour-Eddine Saoudi y est nommé professeur dés 1978, avant de rejoindre la toute prometteuse Association El-Fekhardjia ou il anime la classe moyenne. Mais c’est surtout à Es-Soundoussia, dont il est membre fondateur et l’initiateur du nom, qu’il a consacré ses efforts. Professeur et chef d’orchestre, il obtient avec cette association le 1º prix lors de deux éditions du festival du printemps musical d’Alger en 1987 et 1988 et enregistre quatre œuvres de la musique andalouse : noubate dhil, ghrib, ramal et un 'aroubi.
N. SAOUDI a déjà à son actif en solo 5 CD, noubas dans les modes zidane, raml el maya, ghrib et h’sine et dhil .
Nou-Eddine Saoudi est également docteur en géologie du quaternaire et chercheur en préhistoire.

5 commentaires

Merci pour cette vidéo cristoumi et aussi un grand merci à un grand monsieur Noureddine Saoudi
à ceux qui ont posté leurs commentaires, Votez svp
Par ELBLED007 Il y a 7 ans
Tout à fait andaloussiate je vais justement mettre sur site dans quelque jours la Nouba dziria dont tu parles. Je commenterai cette nouba justement qui a fait couler beaucoup d'encre parmi les puristes et les conservateurs ......à bon entendeur ! merci encore pour la précision !

merci à elmawsilimaya pour les précisions apportées. Effectivement faiçal Benkrizi (le chef d'orchestre)est un très bon musicien qui a aussi une superbe voix que j'ai déjà appréciée dans le passé !
je vois que zarnadji est un fin connaisseur des istikhbarats ! merci pour vos coms !
Par nono Il y a 7 ans
5 ou 6 CDs ??? Aurait-on oublié sa composition Sahli nommée "nouba Dziria" ???(sortie il y a 2 ans si ma mémoire est bonne). Pour l'info, la Zidane a été enregistrée en 1993, Raml El Maya en 1995, la Hsine en 1996, Dhil en 1997 et nouba Ghrib en 1998. En tous les cas, c'est Nouredine Saoudi qu'on aurait aimé voir sur le programme du festival international de musique....andalousienne d'Alger.
Par Andaloussiate Il y a 7 ans
Excellente prestation de Cheikh Nordine SAOUDI,digne representant de notre cher patrimoine Algerien.
BRAVO aussi pour l'ensemble IBN BADJA de Mostaganem,qui est toujours à la hauteur de tels evènements,sous la présidence de mon ami Fodil BENKRIZY,assisté de son frère chef d'orchestre Fayçal.
BONNE CONTINUATION à Cheikh SAOUDI, à IBN BADJA et BARAKALLAHOU FIK cher CRISTOUMI
Par elmawsilimaya Il y a 7 ans
دعوا مقلتي تبكي لفقد حبيبها ليطفئ برد دمعي حرِّ كروبها
و في فيض دمعِ العين للقلب راحَةٌ فُطوُبي لنفس مُتّعتْ بحبيبها

Ya hasrah âla had el istikhbar , j'adore le texte !
Un grand merci cristoumi !
Par zarnadji Il y a 7 ans