Thomas Chevrier
0
846 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il n'y a pas encore de description.

1 commentaire

"Le damné...il paie pour son propre présent." G. Deleuze

C'est à dire, je crois, que l'on n'est pas damné pour toujours.
Le damné, c'est celui qui possède la plus petite amplitude d'âme et qui refuse Dieu à chaque instant. Il ne le refuse pas une fois pour toutes et pour toujours, mais il le refuse à nouveau à chaque instant. C'est pourquoi le damné ne paie pas pour un acte passé, mais bien "pour son propre présent". Il paie toujours à nouveau son obstination contre Dieu.
Par Thomas Chevrier il y a 4 ans