Advertising Console

    Chanson de geste et de feuilles

    Reposter
    Philippe philippe lazare

    par Philippe philippe lazare

    117
    451 vues
    Le plaisir enfantin de progresser dans les feuilles, bd de la Libération, en shootant comme un minot dans les petits tas. L'automne a soufflé dans sa trompette d'or, les minces feuilles des micocouliers et des mûriers tapissent le trottoir. Une scène improvisée géniale pour reprendre mon personnage de siffleur urbain, d'arpenteur de rue et de répertoire. En interprétant un tango de Carlos Gardel, "Adios Muchachos" qui m'est revenu en mémoire je ne sais pourquoi ou plutôt si.