Advertising Console

    du vent dans les bambous

    Reposter
    steenebruggen

    par steenebruggen

    0
    460 vues
    Léa à 30 ans, elle a déjà bien vécu.
    Elle voudrait être une boule…
    Le film est axé sur la profondeur et la diversité des angoisses de Léa Elle rencontre son inconscient en dialoguant au travers d'un vieil homme.
    De courtes scènes égrainent une à une ses émotions, ses affects. Le seul endroit rassurant quand la maladie devient folie est un petit étang.
    Elle s'y pose pour écouter le vent dans les bambous.