Liberté d'expression dites-vous ?

Découvrir le nouveau player
Taha OR

par Taha OR

191
648 328 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
France, pays de liberté...choisie, je vous l'explique dans cette vidéo avec un exemple très révélateur sur la situation de la liberté en France notamment la liberté d'expression

9191 commentaires

Avant toute chose, je ne suis pas au Front National et je ne partage ses idées.
Ce que nous avons vécu ces derniers jours est un drame. Rien ne justifie les tueries que nous avons vécues cette semaine.
Toutefois, je ne suis pas Charlie. Ceux qui prétendent que Charb était un héros devraient lire ou relire Pierre Desproges qui déclarait : "Ah, bien sûr, si j’avais cette hargne mordante des artistes engagés qui osent critiquer Pinochet à moins de 10 000 km de Santiago…". Jamais Charb ne se serait confronté à un islamiste face à face avec des propos semblables à ses dessins.
Charlie Hebdo est un fond de commerce. C'est une entreprise commerciale. L'attaque contre Charlie Hebdo n'est pas une attaque contre la liberté d'expression. C'est une attaque d'intégristes contre des attaques dessinées contre l'islam intégriste. Je pense qu'il existe une frontière tenue entre la caricature et l'insulte. Charlie Hebdo a souvent franchi le pas. D'autres, dont Plantu, ne l'ont jamais franchi. On peut s'exprimer sans insulter. Je ne suis pas croyant. Toutefois, je respecte les religions tant qu'elles ne tombent pas dans le radical.
On nous parle de liberté d'expression mais ce sont ces mêmes journalistes qui condamnent à mort Eric Zemmour, Denis Tillinac, Michel Houellebecq, etc. pour leurs écrits. Ce sont ces mêmes journalistes qui confisquent l'information. Ils ne donnent pas la vérité. Ils donnent l'information qu'ils veulent bien nous transmettre. Il suffit de comparer Libération, Le Monde et le Figaro. Chaque information est différente alors qu'un fait est un fait. Il faudra 10 ans aux citoyens pour apprendre que Mitterrand avant une fille "cachée" et un cancer. La presse le savait depuis longtemps.
Stop au bellement collectif. Quel citoyen accepterait d'être caricaturé à la Charlie Hebdo ? Je ne pense pas que la plupart qui revendique la liberté d'expression accepterait d'être caricaturé par Charlie Hebdo comme, par exemple, se faisant sodomiser par le pape ou n'importe qui d'autre. Je ne pense pas non plus que les journalistes auraient réagi autant s'il s'était agi d'un attentat contre Minute avec autant de morts. Ils nous imposent un logo Charlie sur leurs chaines TV mais n'oublient pas de le RETIRER lors des publicités. BUSINESS IS BUSINESS...
La liberté d'expression est un leurre réservée à une élite. Au nom de quoi est-elle réservée aux artistes et aux journalistes ? Si je commets un salut nazi dans la rue, je serais condamné. À raison. Si je suis un "artiste", je ne serais pas condamné. Je m'abriterais derrière un pseudo "Happening". C'EST ARRIVÉ. Lire la presse de ces derniers mois. Idem si je publie une caricature sur mon site Web avec le niveau de Charlie Hebdo. Je serais condamné.
Je pense aussi à ces policiers qui sont morts en voulant défendre le droit à Charlie Hebdo à être ce qu'il est. Le jour même de l'attentat, SEUL Le Figaro a eu un mot pour les policiers morts au "combat". Ce fut le silence complet sur Libération et le Monde. Idem sur France 2 et Canal Plus.
Plus grave est l'attaque de l'épicerie cachère. C'est une attaque antisémite. C'est une attaque contre le vivre ensemble. Ces mêmes intellectuels et journalistes qui condamnent l'antisémitisme sont les PREMIERS à coller une "étoile jaune" aux juifs. Il n'est de cesse que l'on nous présente un auteur comme un écrivain juif, un réalisateur juif, etc. Il y a quelques années, l'écrivain Jérôme Charyn a envoyé paître une journaliste qui insistait à le présenter comme un auteur juif. Il a répondu qu'il était Américain.
Je n'accepte pas non plus que l'on crée des citoyens de première classe et d'autres de seconde classe. Au nom de quoi l'extrême gauche aurait le droit de défiler et non pas l'extrême droite ? Stop aux procès Stalinien et à la récupération par de nombreux partis.
Pour terminer, j'aimerais rappeler une histoire vraie. Il y a quelques années, à la sortie du stade où des nord africains avaient sifflé la Marseillaise, une télévision Française a interrogé l'un d'entre eux qui a déclaré : "Je suis musulman avant d'être Français" . En 2011, aux Usa, pour la commémoration du 11 Septembre 2001, des musulmans Américains qui en avaient assez d'être stigmatisés ont défilé dans la rue avec pour slogan : "Je suis Américain avant d'être musulman".
Au nom de la liberté d'expression, quel citoyen ou journaliste descendra dans la rue si Eric Zemmour, Denis Tillinac, Michel Houellebecq sont assassinés ?
Je ne suis pas Charlie.
Par Michel Pepper en janvier
http://www.youtube.com/watch?v=QxhK_a2hILc
Par Maurice Uzan il y a 3 ans
Dieudonné à beau être "raciste" il a quand même raison sur un point... On rigole de tout ou de rien,y'a pas à sacraliser quoi que ce soit.
Par nemotyrannus il y a 3 ans
Tjrs plaisir à revoir! :)
Par amir141 il y a 4 ans
"Mais arrêtez paîens ! c'est la souffrance des souffrances ... celle qui ne se compare pas ... "
Par amir il y a 4 ans
Voir plus de commentaires