Advertising Console

    Hennessy

    Repost
    Jean P.

    par Jean P.

    391
    1 401 vues
    Film anglais de Don Sharp (1975) VF. Musique : John Scott, avec le London Philarmonic Orchestra.

    Hennessy, député d’Irlande du Nord (Rod Steiger), proche de l’IRA mais partisan de la paix, voit soudain sa vie basculer lorsque sa femme et sa fille sont tuées par l’arme d’un soldat anglais. Dès lors, il organise un complot, en compagnie de tueurs de l’IRA, visant à l’assassinat de la famille royale et du premier ministre, le jour du discours du Trône au Parlement. Mais l’inspecteur Hollis (Richard Johnson), qui est sur sa trace, réussit à le neutraliser au moment où il passe à l’action.

    Cette séquence a un intérêt particulier : le mélange habile d’images de fiction et de vues d’actualité (le générique précise, avec un humour tout britannique, que la famille royale n’a pas réellement prêté son concours au tournage). L’histoire a aussi un précédent : la conspiration des Poudres. En 1605, un catholique farouche, Guy Fawkes, tenta de faire sauter le Parlement avec des barils de poudre cachés dans les caves (depuis cette affaire, des gardes visitent cérémonieusement les sous-sol de Westminster avant chaque rentrée parlementaire). La scène a enfin un aspect prémonitoire : quatre ans après le tournage de ce film, en 1979, lord Louis Mountbatten, oncle du prince Philip et dernier vice-roi des Indes, qu’on aperçoit ici quelques secondes dans son manteau de pair d’Angleterre, devant la princesse Anne, fut tué par une bombe de l’IRA.